MAROC
20/09/2018 13h:56 CET

UrbanSox, la marque marocaine qui prend la mode du bon pied

Juste une chaussette, vous avez dit?

Urban Sox

STYLE - Créée par un ancien financier qui a réussi à faire de la chaussette originale sa marque de fabrique, Urban Sox est une nouvelle marque marocaine qui transforme la chaussette en véritable accessoire de mode. Stylée jusqu’au bout des pieds, cette jeune marque unisexe propose une version marocaine et engagée des griffes internationales, comme Happy Socks ou encore DillySocks qui explosent à travers le monde. Un projet fou sur lequel le jeune casablancais a tout misé. 

Urban Sox

Montantes, jusqu’au mollet, invisibles, colorées, sportives, pailletées ou dépareillées... toutes les excentricités sont permises. Pour le lancement de la marque, Zoubeir Chatri, fondateur de Urban Sox, donne libre cours à son imagination et nous offre un voyage autour du Maroc, d’Assilah à Casablanca en passant par Rabat , Ifrane ou encore Chefchaouen. Et comme l’excentricité reste le maître mot, ce jeune casablancais a choisi de dévoiler sa première collection, composée de 34 modèles, pour femmes, hommes et enfants, lors d’un défilé de chaussettes survolté.

Comme beaucoup de gens dans le monde de la finance, ce jeune auditeur cantonné au costume cravate au quotidien, se permettait cependant des chaussettes improbables, comme unique largesse stylistique. Il nous raconte qu’il veillait toujours à coordonner sa cravate avec ses chaussettes, un geste devenu au fils du temps le signe distinctif du jeune homme. Avec cette signature, l’idée d’Urban Sox est née.

Au-delà du beau, la marque est également engagée pour la cause féminine à travers le projet Soar. “Le sujet de l’égalité homme-femme m’a toujours tenu à cœur. J’ai donc approché l’association Soar qui oeuvre pour l’autonomie et la scolarité des jeunes filles marginalisées. La collaboration se fait à travers des donations, mais aussi en travaillant sur le mouvement #Womencandoanything, qui vise à donner l’exemple des femmes marocaines inspirantes, épanouies, ayant une haute estime de soi et désireuses de briser les stéréotypes”, souligne le fondateur d’Urban Sox.

“Le but de ce mouvement, que nous avons décliné en hashtag, est de motiver, d’inspirer, d’encourager, mais aussi de déclencher cette réflexion du “Women can do anything” (les femmes peuvent tout faire) dans l’esprit des jeunes Marocaines pour qu’elles aussi connaissent leurs valeurs et s’assurent un avenir meilleur”, ajoute le jeune homme.

Urban Sox

Pour trouver “chaussette” à son pied, Zoubeir Chatri a fait le tour du monde. “J’ai commencé par chercher des fournisseurs au Maroc, mais il était impossible de trouver ce que je voulais en terme de qualité, ni procédé de fabrication. De plus, personne n’a voulu travailler avec moi, car personne ne croyait en ce projet. J’ai donc entrepris des visites auprès de fournisseurs un peu partout dans le monde, du Portugal à l’Allemagne en passant par la Pologne, la Turquie... Finalement, les modèles sont produits entre Berlin et Istanbul afin de garantir la qualité souhaitée”. 

Urban Sox

Les modèles sont donc réalisé en coton peigné, en lin ou en lurex, avec le procédé “Hand Linked Toe”, ou “pointe cousu main” pour un confort maximal au niveau de la couture qui crée souvent une gêne côté orteils. 

Disponible uniquement sur commande via le site web de la marque ou sur les compte Instagram ou Facebook, il faudra compter entre 60 à 180 dh pour habiller ses gambettes d’un petit brin de folie qui change tout.