ALGÉRIE
30/11/2018 10h:18 CET

Urbanisme: des Libanais et des Marocains, lauréats du "Challenge sur le devenir du centre-ville de Constantine"

Les participants ont travaillé sur terrain, entre le 24 et le 29 novembre en cours, en vue de “confronter leurs idées” dans le but d’aménager le centre-ville de Constantine

John Seaton Callahan via Getty Images

Les étudiants de l’Académie libanaise des beaux-arts (ALBA) et ceux de l’Ecole d’architecture et d’urbanisme internationale de Rabat (EAUIR) ont remporté, jeudi, le “challenge sur le devenir du centre-ville de Constantine”, lancé par l’association pour la promotion des études et de la recherche en aménagement et Urbanisme (APERAU) de la Section Afrique-Moyen Orient (AMO).

Les propositions de ces deux établissements universitaires,  membres du réseau Afrique et Moyen-Orient ont été retenues par un jury composé de 3 membres de l’APERAU.

Les lauréats font partie des 8 équipes regroupant 24 étudiants en Master provenant d’établissements universitaires d’urbanisme et d’aménagement du territoire de plusieurs pays d’Afrique et du Moyen-Orient, participant, depuis samedi dernier, à un concours d’idées sur le devenir du centre-ville de Constantine.

“Toutes les équipes ont fait des merveilles, mais l’approche paysagère de l’ALBA et les micro-aménagements proposant notamment la piétonisation du centre-ville préconisés par l’Ecole de Rabat étaient différentes”, a précisé à l’APS, Mme Samia Benabbas Kaghouche, membre fondatrice et vice-présidente de l’académie algérienne des sciences et technologies (AAST) et responsable scientifique de cette manifestation.

Selon Mme Benabbas, les propositions des différentes équipes vont être regroupées dans une publication unique qui sera, par la suite présentée aux responsables des collectivités locales pour qu’ils puissent en tirer profit.

Venus du Liban, du Togo, du Maroc, de Tunisie et d’Algérie, les participants au Challenge avaient pour objectif d’apporter des éléments de réponse en vue de “reconfigurer de façon continue, intégrée et durable, le centre-ville de Constantine en tant que ville région, porteuse d’un processus de métropolisation en cours de construction”.

Les participants ont travaillé sur terrain, entre le 24 et le 29 novembre en cours, en vue de “confronter leurs idées” dans le but d’aménager le centre-ville de Constantine.

Pour rappel, ce challenge a été organisé par l’université des frères Mentouri et l’assemblée populaire de la wilaya de Constantine (APW), le Challenge de l’association pour la promotion des études et de la recherche en aménagement et Urbanisme (APERAU) de la Section Afrique-Moyen Orient (AMO).