MAROC
20/07/2018 10h:27 CET | Actualisé 20/07/2018 10h:27 CET

France: Une vidéo inédite montre que Alexandre Benalla a également agressé une femme le 1er mai

La vidéo la plus connue de l'ex-collaborateur d'Emmanuel Macron ne montrait pas ce qu'il s'était passé sur le trottoir d'en face.

AFFAIRE BENALLA - L’affaire du collaborateur d’Emmanuel Macron n’en finit plus de rebondir. Ce mercredi 18 juillet, Le Monde a révélé qu’un membre du cercle proche d’Emmanuel Macron avait été filmé en train de frapper un manifestant, pourtant à terre, lors des manifestations du 1er mai dernier, le tout en arborant un casque des forces de l’ordre alors qu’il était en fait membre du cabinet du président.

Mais ce n’est pas tout. Dans une vidéo envoyée par un lecteur du HuffPost, on découvre ce qu’il s’est passé durant les 43 secondes pendant lesquelles il est absent de la vidéo désormais célèbre. Entre le moment où il extrait une jeune fille de la bagarre et le moment où il revient pour frapper le manifestant.

Dans l’intervalle, il a traversé la rue avec la jeune fille, aidé par une autre personne. Il la plaque contre le mur et fait une tentative de balayage avec sa jambe. On entend distinctement la victime dire “aïe” et “arrêtez”. Alexandre Benalla écarte également de sa main une cycliste qui cherche à s’interposer. Enfin, il entend les cris de l’autre côté de la rue et traverse, laissant la victime prostrée, assise contre le mur.

C’est là que la vidéo devenue virale reprend, avec l’arrivée d’Alexandre Benalla dans le champ. A la fin, grâce à la nouvelle vidéo, on se rend compte que la fille agressée est une amie du manifestant tabassé. Ils quittent les lieux ensemble. La victime déclare “C’est des malades!”.

Le HuffPost France a reconstitué, grâce à ces deux angles de caméras, le parcours exact de l’ex garde du corps dans la vidéo que vous pouvez voir en tête d’article.

Rappelons que, selon le directeur de cabinet de l’Élysée, Patrick Strzoda,“Alexandre Benalla m’avait prévenu deux jours plus tôt qu’il souhaitait participer à une intervention auprès de la préfecture de police pour voir comment se gérait une grande manifestation.”

Une intervention qu’il était censé mener en tant qu’observateur, assistant sans agir à l’action des forces de l’ordre lors des rassemblements parisiens du 1er mai. Sauf qu’Alexandre Benalla sortira de son rôle. Et, comme on le voit dans cette vidéo, par deux fois.

La vidéo sans montage a été mise en ligne par Sonia B. qui souhaite que la lumière soit faite sur cette affaire et que l’on puisse parler de cette autre victime, jusqu’alors inconnue, d’Alexandre Benalla.

Ce vendredi matin, Alexandre Benalla a été placé en garde à vue pour plusieurs chefs d’accusation dont “usurpation de fonctions”. L’Élysée engage une procédure de licenciement, a indiqué la présidence à l’AFP ce vendredi 20 juillet.

Cet article a été initialement publié par Le HuffPost France.