TUNISIE
20/09/2018 16h:04 CET | Actualisé 20/09/2018 16h:04 CET

Une société du métro léger de Sfax sans métros à Sfax? Explications

Beaucoup de rumeurs sur cette société ont fleuri sur les réseaux sociaux.

Facebook/Jabnouni Aymen JB

La photo a fait le tour des réseaux et a donné lieu à de nombreuses railleries.

“Savez qu’il existe une société du métro léger de Sfax, qui a des fonctionnaires, des voitures administratives, des bons d’essence, des congés, des primes, des agents d’entretiens et même un syndicat...mais que Sfax n’a pas de métro?” ont partagé de nombreux internautes ces dernières semaines sur les réseaux sociaux, certains faisant même remonter son existence à l’année 1998.

Que cache alors cette société? 

La société  du métro léger de Sfax a été créée par le Décret gouvernemental n° 2015-957 du 23 juillet 2015, portant création de la société du métro léger de Sfax, et donc non pas de 1998 comme le rapporte certains internautes.

En vertu de ce décret, la société est un établissement public à caractère non administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière et est soumise à la tutelle du ministère chargé du Transport. 

Elle a pour mission “l’achèvement, le développement, l’entretien et l’exploitation du réseau du transport collectif sur les itinéraires de Sfax et ses banlieues”. 

Ainsi, elle a pour but de faire les études pour la mise en place du réseau, sa mise en oeuvre, préparer les dossiers des appels d’offres et la sélection des entrepreneurs, élaborer des cahiers des charges pour l’acquisition des équipements, assurer le transport public de personnes au gouvernorat de Sfax.

Interrogé par la radio Shems Fm, Yahia Chaari, directeur des Affaires foncières et juridiques de la société est revenu sur les activités de la société: “Elle a été créée en juillet 2015. Le Président-Directeur Général a été nommé le 28 mars 2016 et la première réunion du conseil d’administration a eu lieu le 17 mai 2016”.

 

“La société est chargée de créer et mettre en place le métro léger de Sfax. Il ne peut pas y avoir un projet s’il n’y a pas une société qui le créée” a-t-il expliqué.

En près de 2 ans et demi d’existence, “la société n’a pas perdu de temps” estime Yahia Chaari. “Ce réseau comprendra 5 lignes: 2 lignes de métro et 3 lignes de bus de haute qualité, sur une distance de 70 kilomètres”.

“Malheureusement, on ne peut pas réaliser ce projet d’un coup. Le réseau est très grand et nécessite beaucoup d’investissements. Il sera donc fait en 4 étapes de 2 ans chacune” a-t-il affirmé.

La première étape se terminera en 2022 avec la mise en activité de la première ligne. Les autres suivront chaque deux années jusqu’en 2030 où le réseau complet sera mis en exploitation.

“Fin 2017, nous avons lancé un appel d’offres pour choisir un bureau d’études pour la réalisation de la première partie du projet de la ligne T1 qui se fera sur 13,5 kilomètres” a annoncé le directeur des Affaires foncières et juridiques de la société avant d’ajouter: “Ces études seront terminées à la fin de l’année 2019. Au début de l’année 2020, nous commencerons les travaux”.

La société du métro léger de Sfax emploie actuellement 14 personnes, dont 9 cadres sans compter le P-DG.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.