MAROC
16/02/2019 10h:02 CET | Actualisé 16/02/2019 10h:06 CET

Une secousse tellurique de magnitude 4,7 enregistrée dans la province d'Al Hoceima

La région est régulièrement le siège de secousses sismiques.

Petrovich9 via Getty Images

SÉISME - Une secousse tellurique d’une magnitude de 4,7 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée samedi dans la province d’Al Hoceima, indique l’Institut national de géophysique (ING).

La secousse, dont l’épicentre est situé dans la commune Bni Bounsar (province d’Al Hoceima), s’est produite à 05H35 (GMT+1), précise le Réseau national de surveillance et d’alerte sismique de l’ING dans un bulletin d’alerte sismique.

La secousse ressentie est d’une profondeur de 34 km, d’une latitude de 34.892°N et d’une longitude de 4,435°W, ajoute la même source. 

“La Méditerranée occidentale est le siège des secousses sismiques. Ce phénomène est habituel vu la géologie de la région, où les micro-plaques tectoniques se rencontrent et se frottent, provoquant ces secousses telluriques”, expliquait à notre rédaction en 2016 Mimoun Harnafi, sismologue et professeur à l’Université Mohammed V de Rabat, qualifiant de “normal” le phénomène des secousses sismiques multiples dans cette région du Maroc.

En 1994 et 2004, le royaume avait été frappé par d’importants séismes, de magnitude de 6 et 6,3 sur l’échelle de Richter. Le tremblement de terre de 2004 à Al Hoceima avait provoqué la mort de plus de 600 personnes et d’importants dégâts matériels.