TUNISIE
18/09/2018 16h:10 CET

Une nouvelle hausse du prix des carburants est possible annonce le ministre des Finances

Selon le journal Al Moussawar, publié lundi, une hausse de 120 millimes par litre devrait avoir lieu à partir du 1er octobre.

AFP Contributor via Getty Images

Une nouvelle hausse des prix des carburants est possible a annoncé, mardi, le ministre des Finances Ridha Chalghoum.

“Si les prix du pétrole continuent de grimper, nous seront dans l’obligation d’ajuster les prix” à la hausse a-t-il déclaré. “Une partie sera supportée par le budget de l’État, une autre par le citoyens” a-t-il ajouté.

Alors que certains médias affirment que le gouvernement n’a pas versé les subventions dédiées aux carburants, le ministre dément: “Les subventions à hauteur de 1500 millions de dinars destinées à la STEG et la STIR ont été versées. Mieux encore, on les a versé sous forme d’avance, vu qu’on n’a pas encore eu les factures. Nous avons même commencé à donner des avances sur le budget supplémentaire de 2200 millions de dinars qui sera proposé à l’Assemblée des représentants du peuple dans la loi de Finances complémentaires” a-t-il indiqué.

Par ailleurs, Ridha Chalghoum a affirmé que le taux d’endettement de la Tunisie baissera l’année prochaine par rapport à 2018. “Le budget de l’État augmentera mais les ressources augmenteront également” a-t-il rassuré.

Selon le journal Al Moussawar, publié lundi, une hausse de 120 millimes par litre devrait avoir lieu à partir du 1er octobre. Une deuxième suivra au moi s de décembre prochain.

Si cela se confirme, il y aura ainsi eu 4 hausses consécutives des prix du carburant au cours de l’année 2018 après une première hausse, le 24 juin et le 02 septembre dernier.  

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.