ALGÉRIE
02/10/2018 13h:56 CET | Actualisé 02/10/2018 13h:57 CET

Une nouvelle exposition ambulante de Souad Douibi à Alger

Facebook

Une exposition ambulante des œuvres de l’artiste plasticienne  Souad Douibi a sillonné lundi des rues de la capitale dans une performance artistique de partage avec le public.

Arborant des tableaux de l’artiste, sept femmes dont l’artiste elle-même, ont emprunté à pied un long itinéraire entamé depuis Télemly, en passant par la très fréquentée rue Didouche-Mourad, où la caravane a fait escale au niveau de “Place-Audin” avant de reprendre le chemin vers le quartier populaire, Bab El Oued.

Les tableaux donnent à voir des portraits de femmes en haïk, vêtement traditionnel porté par la femme algérienne qui, par une voilette appelée “Laajar”, se couvre le nez et le bas du visage et laisse le front à découvert.

En haïk, puis sans ce costume vestimentaire féminin qui symbolise autrefois la pudeur et l’élégance, l’artiste évoque la condition et la place de la femme dans une société attachée à ses traditions vestimentaires malgré les influences culturelles étrangères.

Présente à cette démonstration, la plasticienne explique que cette  performance était une “action artistique visant à faire découvrir ses peintures” au public et animer les rues de la capitale, faisant remarquer que la fréquentation des galeries ne cesse de régresser.

Diplômée des Beaux-arts d’Alger, Souad Douibi  est connue sur les réseaux sociaux pour ses performances artistiques à Alger et ailleurs.