MAROC
03/11/2018 18h:08 CET

Une note d'hôtel de 95.000 dollars laissée par Melania Trump au Caire fait polémique

Une facture salée alors que la première dame américaine n'y a passé que six heures.

ASSOCIATED PRESS
Melania Trump devant les pyramides et le Sphinx à Gizeh en Égypte le 6 octobre 2018.

ETATS-UNIS - La première dame américaine, Melania Trump, a laissé une facture de 95.000 dollars dans un hôtel du Caire à la fin de sa tournée africaine, début octobre, selon les archives fédérales.

C’est une somme encore plus importante que la note de son mari Donald Trump, lors d’un séjour de deux jours avec son entourage en Écosse après une visite cet été en Angleterre, a indiqué Quartz, qui a été le premier site à signaler la facture au Caire de Melania Trump.

La porte-parole de la première dame, Stephanie Grisham, a elle très peu goûté que l’article indique que Melania Trump a passé la nuit au Semiramis Intercontinental Cairo. En fait, elle n’y a passé que six heures, selon Stephanie Grisham: “Malheureusement, le tort causé par cette fausse information est fait”. La porte-parole a également qualifié l’article de Quartz de “journalisme irresponsable”.

“Bonjour Quartz - la Première Dame n’a pas passé la nuit au Caire. Ceci est un exemple de journalisme irresponsable et si quelqu’un avait vérifié les faits, cela aurait pu être évité.”

 

Néanmoins, les archives fédérales indiquent bien que 95.000 dollars ont été versés à l’hôtel de la capitale égyptienne le 30 septembre. Stephanie Grisham a confié au magazine People que son équipe était en train de rechercher la source de cette facture, qui a été rapportée par le département d’État et étiquetée comme “obligée à 100%”.

La facture de l’hôtel n’est pas détaillée dans les archives fédérales (voir l’image ci-dessous), mais elle a probablement aussi couvert les coûts pour son entourage, y compris la protection des services secrets. L’objet de la dépense est simplement intitulé: “FLOTUS visit hotel rooms”.

HuffPost

Sur Twitter, de nombreux internautes avaient bien du mal à comprendre la justification de Stephanie Grisham, comme on peut le lire dans quelques messages publiés ci-dessous.

 

“Il y a vraiment quelque chose d’irresponsable ici et ce n’est PAS le journalisme!! FLOTUS a dépensé 95.000 dollars des contribuables pour un ‘séjour’ dans un hôtel du Caire?! C’est obscène et irresponsable!”

 

 

“WOW, comme nous nous reposons tous plus facilement en sachant qu’elle a en fait dépensé cette somme pour une VISITE À LA JOURNÉE. Merci d’avoir éclairci ça”

 

 

“Nuit ou six heures, peu importe!!! Ce qui compte, c’est une note de 95.000 dollars sur le dos des contribuables!!! Est-ce que vous contestez la facture de 95.000 dollars? Sinon, ce n’est pas et je le répète, ce n’est pas du journalisme irresponsable!”

Lors de sa tournée africaine, Melania Trump s’est rendue en Egypte, au Ghana, au Malawi et au Kenya. Elle y a rencontré des dirigeants, visité des enfants dans des écoles et des orphelinats et observé des animaux sauvages.

La première dame américaine a aussi été critiqué par les médias et sur les réseaux sociaux pour des choix vestimentaires démodés, ainsi que le port d’un casque colonial blanc considéré comme un douloureux symbole de l’Afrique colonialiste.