MAROC
16/08/2018 11h:59 CET

Une Marocaine se voit refuser la nationalité espagnole pour avoir déclaré que "Ceuta appartient au Maroc"

Une réponse qui n'aurait pas plu aux autorités espagnoles.

Photitos2016 via Getty Images

IMMIGRATION - Une Marocaine résidant en Catalogne s’est vu refuser la nationalité espagnole par la Chambre des litiges de la Cour nationale pour “ignorance institutionnelle et culturelle fondamentale”. N’ayant pas répondu à des questions considérées comme “essentielles” par les autorités compétentes, la femme, mariée à un Marocain titularisé et mère de deux enfants nés en Espagne, ne pourra pas devenir espagnole. 

D’après le quotidien local El Faro de Ceuta, cette Marocaine parfaitement intégrée parle couramment espagnol, comprend même le catalan et aurait suivi plusieurs cours pour se préparer à l’entretien en vue d’obtenir la nationalité.

Cependant, selon le média, elle n’aurait pas su répondre à plusieurs questions du tribunal qui lui a demandé de citer les droits et devoirs des Espagnols, de donner le nom du président de la Catalogne et la danse typique de cette région et enfin le statut de Ceuta. A cette dernière question, elle aurait répondu que “Ceuta appartient au Maroc”.

Une réponse qui aurait déplu aux autorités espagnoles. “Il est injustifiable d’ignorer le pays dont vous voulez être un ressortissant” aurait déclaré le tribunal, selon El Faro de Ceuta qui a eu accès au dossier. 

La femme aurait alors plaidé la fatigue et une grossesse qui l’empêche d’être “pleinement concentrée” et de répondre correctement aux questions. Une excuse rejetée par la Chambre qui estime qu’elle a “présenté une ignorance, au niveau le plus élémentaire du pays, des institutions et du système politique malgré le fait qu’elle ait commencé sa résidence légale en Espagne en 2000”.

Bien qu’étant une travailleuse régularisée, participant à la vie de la société et suivant des formations et cours en Espagne, les conditions n’étaient pas suffisantes pour le tribunal qui déclare que ne pas connaître la Constitution espagnole ou la structure politique territoriale espagnole est “un manque de connaissances écrasant”.