MAROC
16/07/2018 16h:59 CET

Une passagère accouche dans un vol de la RAM reliant Casablanca à Montréal

La jeune maman et le bébé vont bien.

NAISSANCE - Dans la nuit du dimanche 15 juillet, une passagère du vol AT208 de la Royal Air Maroc, a accouché à bord, en plein air, avec l’aide du personnel navigant et de l’intervention d’une autre passagère (médecin interne). La maman, une jeune canadienne d’origine marocaine qui était à bord du vol reliant Casablanca à Montréal, a donné naissance à une petite fille née prématurée.

Royal Air Maroc Fans

Enceinte de sept mois, la jeune femme avait ressenti les premières contractions quelques heures après le décollage (18h05), et a accouché à 00h25 marocaine soit moins d’une heure avant l’atterrissage. Le bébé et la maman, en parfaite santé, ont été rapidement transférés à l’hôpital Sainte-Justine.

Dans un communiqué envoyé par la Royal Air Maroc, la compagnie aérienne rappelle que “pour les cas d’urgence, les hôtesses et stewards de la compagnie nationale sont tous formés aux différentes techniques d’intervention médicale, y compris les opérations d’accouchement”.

Le même événement s’était produit en février 2014, lorsqu’une Marocaine de 33 ans avait accouché d’une petite fille prénommée Ghalia, également dans un vol de la RAM entre Casablanca et Montréal. En avril dernier, une Marocaine avait donné naissance dans les air à un petit garçon nommé Abdul Rahman, en hommage au pilote du vol de la Saudi Arabian Airlines, reliant Djeddah au Caire.

Le prénom de la petite fille née dans la nuit du samedi au dimanche n’a toujours pas été dévoilé, pas plus que le communiqué de la RAM ne précise si la petite bénéficiera de billets gratuits à vie. Ce privilège serait même une légende urbaine, précisait en 2011 au site Slate la porte-parole d’une compagnie aérienne espagnole. Le bébé “a déjà droit à un vol gratuit, jusqu’à l’atterrissage”, plaisantait pour sa part un porte-parole de la compagnie d’American Airlines cité par le site français.