MAROC
31/05/2018 15h:28 CET | Actualisé 31/05/2018 15h:30 CET

Une majorité d'Européens ne sait "pas grand chose" sur l'islam selon une enquête

Les opinions sont partagées sur la question de la compatibilité entre islam et valeurs européennes.

AGF via Getty Images

RELIGION - Une majorité de citoyens de pays d’Europe de l’Ouest avoue ne pas connaître grand chose sur l’islam. Selon une récente enquête menée par le centre de recherche américain Pew Research Center auprès de 25.000 personnes, intitulée ”Être chrétien en Europe de l’Ouest”, dans les 15 pays étudiés, la plupart des gens interrogés disent “ne pas savoir grand chose” voire “rien du tout” sur la religion musulmane et ses pratiques.

Ainsi, l’Italie (74%), le Portugal (74%), l’Espagne (72%), les Pays-Bas (71%), l’Autriche (68%) et la Finlande (68%) sont les pays dont les ressortissants sont les plus nombreux à dire qu’ils connaissent peu de choses ou rien au sujet de l’islam. Ils sont suivis de l’Irlande, du Royaume-Uni, de la Suisse, de l’Allemagne, de la France, du Danemark, de la Belgique, de la Suède et de la Norvège, cette dernière étant le pays dont les habitants disent avoir le plus de connaissance sur l’islam.

Qui dit méconnaissance de l’islam ne dit pas forcément aucun contact avec des musulmans. “Bien que relativement peu de répondants disent qu’ils en savent beaucoup sur l’islam, ils sont nombreux à dire qu’ils connaissent personnellement quelqu’un qui est musulman”, note le rapport. Ainsi, environ la moitié ou plus des personnes interrogées dans chaque pays étudié dit connaître un musulman - excepté en Finlande et au Portugal où ils sont moins de la moitié (35% et 31% respectivement).

Islam et valeurs nationales

Si une majorité des répondants (66%) disent qu’ils seraient prêts à accepter des musulmans dans leur famille ou leur quartier, les Européens ont des opinions partagées sur la question de savoir si l’islam est compatible avec leurs valeurs et leur culture nationales, selon l’enquête.

En Finlande et en Italie, l’opinion dominante est qu’il y a une contradiction fondamentale entre l’islam et la culture et les valeurs nationales. Dans les autres pays, les opinions sont plus partagées ou penchent vers le fait que l’islam est compatible avec les valeurs nationales. En France par exemple, 52% des personnes interrogées pensent que l’islam est compatible avec les valeurs et la culture françaises, contre 34% qui estiment le contraire. 14% ne savent pas ou n’ont pas souhaité se prononcer.

Enfin, la plupart des citoyens européens sondés sont favorables à certaines restrictions concernant les vêtements religieux portés par les femmes musulmanes, en particulier ceux qui couvrent le visage. La moitié ou plus des adultes dans 8 des 15 pays étudiés sont pour restreindre le port du niqab ou de la burqa. Et un sondé sur cinq ou plus dans la plupart des pays sont pour l’interdiction de tous les vêtements religieux pour les femmes musulmanes.

Le Portugal, la Suède et la Finlande sont les pays les plus tolérants envers les vêtements religieux pour les femmes musulmanes. Les personnes interrogées dans ces pays sont respectivement 52%, 49% et 45% à dire que les musulmanes qui vivent dans ces pays devraient être autorisées à porter le vêtement religieux qu’elles souhaitent.