TUNISIE
25/10/2019 18h:49 CET

Une maison qui se dit "hantée" offre 20.000 dollars si vous y restez 10 heures

Depuis deux ans, jamais personne n'a encore réussi à terminer le "Desolation" tour, une expérience des plus extrêmes.

ÉTATS-UNIS - Dans l’État américain du Tennessee, le manoir McKamey, décrit par son propriétaire comme un “camp d’entraînement d’horreur de survie”, offre 20.000 dollars à quiconque réussira à y terminer le “Desolation” tour, d’une durée de dix heures.

C’est bien simple: jamais personne n’a réussi pour le moment à terminer cette expérience extrême, ouverte depuis l’été 2017, et qui revendiquerait plusieurs milliers de personnes en liste d’attente.

Le propriétaire du manoir, Russ McKamey, a donc décidé, à l’occasion d’Halloween 2019, de pimenter la visite -qui reste gratuite- en offrant une grosse récompense, teaser à l’appui à voir ci-dessous.

(attention, images pouvant heurter)

 

Il faut savoir que pour réaliser le tour, chaque participant doit respecter plusieurs impératifs: être âgé de 21 ans au moins, remettre un certificat médical physique et mental valable, effectuer un test de dépistage de drogue, avoir une assurance santé et signer une déclaration de 40 pages dans laquelle la personne autorise l’arrachage de dents, le bris de doigt ou encore le rasage de la tête...

En entrant, le participant accepte par ailleurs de se faire éclabousser avec du faux sang, de se faire mettre du ruban adhésif sur la bouche, une camisole de force, ou encore de se laisser tomber dans une piscine d’eau viciée.

Avec ça, les prétendants n’ont pas le droit de se défendre, courir pour se sortir d’une situation, jurer ou encore toucher les accessoires et les acteurs.

Dans sa vidéo de présentation, le manoir prévient que les conditions à l’intérieur peuvent être extrêmes: faible visibilité, humidité, environnements physiquement exigeants, contact étroit avec “des scènes d’horreur très réelles”. “Chaque visiteur sera poussé à bout sur le plan psychologique et sur le plan physique”, est-il précisé.

Un sondage mené auprès de visiteurs a montré que 70% d’entre eux avaient trouvé la visite “trop extrême”. Dans un témoignage, une femme a raconté qu’elle avait par exemple été frappée à plusieurs reprises par des acteurs de l’expérience, rapporte The Insider.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.