TUNISIE
16/05/2018 18h:44 CET | Actualisé 16/05/2018 22h:57 CET

Marché central de Tunis ou Fondouk El Ghala: Histoire d'un lieu au charme coloré et à l'ambiance particulière

Construit il y a plus d'un siècle, plus précisément en 1891, le marché central est l'un des coeurs battants de Tunis.

HuffPost Tunisie/Taeib Khouni

Des senteurs et des couleurs, les pas ralentis des uns, notamment des plus vieux contrastant avec les marches pressées des autres, la huée par endroits, les voix retentissantes des vendeurs à la criée, le regard matois des autres à l’afflux des clients... Bienvenue au marché central de Tunis, appelé également Fondouk El Ghala.

L’endroit porte bien son nom: on trouve tout à Fondouk El Ghala, des fruits, des légumes, des poissons en passant aux viandes, fromages et épices, etc. 

Taieb Khouni /HuffPost Tunisie

À l’entrée, on est propulsé dans tout un monde, le coeur battant de Tunis. On y croise toutes catégories de Tunisiens, quelques touristes déambulent également. Dans cet endroit dominé par des vendeurs hommes, quelques femmes font exceptions. 

Pour ne pas s’y perdre, des plaques indiquent les halls. Avec d’emblée, le grand hall dédié à la vente de poissons; des sardines, crevettes, des espadons,...l’offre est surabondante, étalée en vrac ou soigneusement présentée pour attirer les acheteurs.

Taieb Khouni /HuffPost Tunisie

Pour allécher les clients, les vendeurs n’hésitent pas à user de toutes les manières pour interpeller les visiteurs et vanter la fraîcheur ou le prix de leur produit en le criant haut et fort ou en le chuchotant aux clients de passage devant l’étalage. D’autres livrent leurs expertises culinaires en conseillant à un client le bon usage de tel ou tel poisson. Quant à d’autres, ils ont le regard songeur et le geste vif et mécanique, en train de nettoyer les poissons ou de les découper.  

Le même paysage au rayon des fruits et des légumes, à la seule différence que certains vendeurs invitent parfois le client réticent à goûter pour le convaincre d’acheter. “C’est tout un art de marchander!”.

Rien ne manque côté fruits et légumes; une variété de couleurs, de choix et de prix. Idem dans les autres halls. Dans chaque recoin, un marchand de sacs marque son territoire en agitant les sachets tout haut ou en appâtant les visiteurs. 

Les clients diffèrent; entre les habitués connaisseurs et ceux en immersion, le regard chercheur et curieux. 

Taieb Khouni /HuffPost Tunisie

Réalisation et montage de la vidéo: Taieb Khouni 

Le marché central est en effet un endroit à découvrir. Il est plus qu’un endroit de commerce, un patrimoine tunisien. L’édifice, situé au croisement des rues d’Espagne, d’Allemagne et de Charles de Gaulle, a été construit il y a plus d’un siècle, plus précisément en 1891.

Exemple de l’architecture coloniale, le marché a été restauré en 2007 par l’association de sauvegarde de la Médina. Il comporte 370 places d’étalage de fruits et légumes, 113 places d’étalage de poissons, 24 pour la viande, 28 points de vente de volaille et 50 points de vente de divers produits alimentaires. 

Taieb Khouni /HuffPost Tunisie
Ambiance au Marché Central de Tunis la veille du Ramadan 2018 (PHOTOS)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.