TUNISIE
05/09/2018 09h:51 CET | Actualisé 05/09/2018 09h:51 CET

Une grève générale dans les institutions et établissements publics est à prévoir selon Noureddine Taboubi

Cette annonce vient en réponse à “la politique de procrastination adoptée par le gouvernement dans le dossier du secteur public"

Zoubeir Souissi / Reuters

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) Noureddine Taboubi a affirmé mardi en marge des travaux d’une conférence nationale tenue à Hammamet, qu’une grève générale dans les institutions et établissements publics était à prévoir.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le secrétaire général de la centrale syndicale a affirmé qu’il y a 90% de chances que cette grève ait lieu: “La commission administrative se réunira le 13 septembre et prendra la décision adéquate” a-t-il ajouté.

Cette annonce d’une grève général à prévoir vient en réponse à “la politique de procrastination adoptée par le gouvernement dans le dossier du secteur public”, un secteur clé selon lui.

 

Taclant le gouvernement, Noureddine Taboubi a estimé que ce dernier faisait tout pour affaiblir le secteur public, “en détériorant la qualité des services et en refusant de le financer”. Pour lui, le secteur public est victime d’une “milice qui veut le vendre” a-t-il indiqué ajoutant que l’UGTT fera tout pour qu’aucun cheveux du service public ne soit touché.

Par ailleurs, il a reproché à celui-ci le retard pris dans les négociations sociales dans le secteur public.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.