TUNISIE
28/12/2018 11h:54 CET

Une explosion fait croire à une invasion alien à New York

Un vent de panique a soufflé sur les réseaux sociaux ce jeudi 27 décembre.

ÉTATS-UNIS - Godzilla, fin du monde, invasion alien, Ghostbuster... Cinq minutes pour laisser libre court aux théories les plus folles. Ce jeudi 27 décembre, aux environs de 21h10, de nombreux New-yorkais ont cru avoir été plongés dans un film de science fiction.

Alors que la nuit était tombée depuis un long moment déjà, le ciel au-dessus de l’Upper East Side et d’Astoria, dans le Queens, à l’Est de Manhattan, s’est mis à briller d’une lueur surnaturelle. Un bleu électrique et extrêmement violent qui a déchiré l’obscurité, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Immédiatement des centaines de vidéos et de messages apeurés ont été publié sur les réseaux sociaux. “Mais qui a cassé le ciel?”, “Euh, c’est une invasion alien ça?”, “Pourquoi le ciel clignote depuis cinq minutes?”, font partie des messages et commentaires qui revenaient le plus.

Et à voir les images de la skyline, la célèbre ligne d’horizon de New York saturée de gratte-ciels, surplombée par des flashes lumineux éblouissants, ces questions pouvaient paraître légitimes.

Finalement, après quelques minutes de flottement, il a été annoncé qu’un feu avait endommagé un site de production électrique de Consolidated Edison, l’une des société qui alimentent la région en énergie. Provoquant des explosions, les flammes ont engendré de violents flashes lumineux bleutés qui ont teinté les nuages bouchant le ciel de cette soirée d’hiver.

La police de New York a rapidement annoncé que l’incendie était sous contrôleet qu’il avait été éteint, mais n’a pas, dans l’immédiat, donné davantage de précisions quant à de possibles dégâts ou victimes. L’un des aéroports de “Big Apple,” LaGuardia, a tout de même été fermé le temps de procéder à des vérifications de l’état du réseau électrique à la suite de pannes de courant d’ampleur. De même, la ligne de métro desservant le secteur a été brièvement arrêtée.

Un peu plus d’une heure après les faits, les pompiers ont annoncé qu’aucun blessé n’était à déplorer. À 23h (5h du matin à Paris), Consolidated Edison ou ConEd pour les habitués, a annoncé qu’après une brève chute de tension, la situation était revenue à la normale et que le système était à nouveau stable. Et tant pis pour les aliens.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.