MAROC
20/12/2018 12h:29 CET

Zineb el Rhazoui, ex-journaliste de Charlie Hebdo, porte plainte après des menaces de mort

Pour avoir affirmé que l'Islam devait "se soumettre à la critique" au micro de Cnews.

JOEL SAGET VIA GETTY IMAGES
Zineb El Rhazoui, ex-journaliste de "Charlie Hebdo", porte plainte après des menaces de mort (Photo prise le 13 décembre 2016 à Paris).

JUSTICE - L’ancienne journaliste de Charlie Hebdo,Zineb El Rhazoui, a porté plainte “pour menaces de mort” mardi 18 décembre par l’intermédiaire de son avocat Me Thibault de Montbrial, a révélé Le Figaro, mercredi 19 décembre. Une décision qui intervient après un déferlement de haine la visant sur les réseaux sociaux.

“L’urgence a bien été comprise par la police et le parquet”, a expliqué son avocat. “Nous avons transmis les messages incriminés aux enquêteurs qui vont faire des réquisitions auprès de Facebook et Twitter pour remonter jusqu’à leurs auteurs”. “J’espère que les auteurs de ces messages seront identifiés et mis devant leurs responsabilités”, a indiqué Zineb El Rhazoui de son côté. “L’impunité judiciaire doit cesser”.

Insultes, menaces de mort, appels au viol se sont multipliés ces derniers jours à l’encontre de la Franco-marocaine, après des propos tenus sur le plateau de Cnews, vendredi dernier, 14 décembre. Elle avait alors affirmé que l’Islam devait “se soumettre à la critique”.

Des propos qu’elle a réitéré mercredi dernier, toujours au micro de la chaîne d’informations en continu. “Ce n’est pas la première fois que je fais l’objet d’une campagne de haine et même de fatwa”, a-t-elle précisé. “Tout ça pour des propos de bon sens (...) Ce sont des propos que je réitère. L’islam doit se soumettre aux lois de la République, à l’humour, à la raison, à la critique comme toutes les autres religions”.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost France.