MAROC
24/01/2019 11h:42 CET | Actualisé 25/01/2019 18h:07 CET

Une campagne en ligne dénonce la décision de justice appelant à la dissolution de l'association Racines

Les soutiens s'organisent.

RACINES - Les soutiens s’organisent. Depuis quelques heures circulent sur les réseaux sociaux des photos montrant des personnes portant une pancarte où l’on peut lire, en différentes langues, #LaCultureResteLaSolution. Un appui de plus à l’association culturelle Racines, suite à la décision de justice ordonnant sa dissolution. 

“Une manière de les soutenir et de fédérer les gens autour de la cause”, explique au HuffPost Maroc le photographe et initiateur du projet, Fayssal Zaoui. Ce dernier a en tout pris 17 photos, d’acteurs culturels et simples citoyens, pour soutenir l’association. Pour l’instant, trois premières photos ont été diffusées sur les réseaux sociaux:

Fayssal Zaoui
Fayssal Zaoui
Fayssal Zaoui
Fayssal Zaoui

Depuis l’annonce de sa dissolution, l’association Racines a également obtenu le soutien d’Amnesty International, de Human Rights Watch, de l’AMDH, de l’ASDHOM ou encore d’Attac.

Depuis décembre dernier, l’association est sous le coup d’une décision de justice appelant à sa dissolution. En cause, l’enregistrement au sein de ses locaux d’un épisode de l’émission “Un dîner 2 cons”, intitulée l’épopée nihiliste. Dans son jugement, consulté par le HuffPost Maroc, le Tribunal de première instance de Casablanca justifie cette dissolution par la présence dans l’émission de “dialogues qui portent de graves atteintes envers les institutions étatiques et la religion islamique et portant outrage à des corps constitués et fonctionnaires administratifs”. 

Racines, de son côté, continue de contester la décision du Tribunal de première Instance et compte faire appel de la décision prochainement.

Dans un communiqué publié le 15 janvier dernier, l’association dénonçait “une décision judiciaire inquiétante pour la liberté d’expression et d’association”.