MAROC
15/04/2019 11h:54 CET | Actualisé 15/04/2019 11h:57 CET

Une boule de feu impressionnante survole la Méditerranée près du Maroc à 40.000 km/h

La boule de feu a débuté à 85 km d’altitude, au large des côtes marocaines.

Meteoroides.net

SCIENCE - Une boule de feu impressionnante a traversé la Méditerranée à 40.000 km/h dimanche 14 avril. Aussi brillante que la lune, cette boule était visible à 500 kilomètres de la planète terre. Selon ABC Science, le “rocher” issu d’un astéroïde inconnu, qui a réussi à traverser l’atmosphère terrestre, a atteint une altitude de 31 km au-dessus de la mer avant de disparaître.

Les détecteurs opérant dans le cadre du projet SMART de l’Université de Huelva, en Espagne, ont réussi à enregistrer le passage de la boule vers trois heures du matin. En raison de sa grande luminosité, elle était visible depuis les observatoires astronomiques de Calar Alto (Almeria), Sierra Nevada (Grenade), La Sagra (Grenade), La Hita (Tolède), Séville et Huelva, indique ABC.

La boule de feu a débuté à 85 km d’altitude, au large des côtes marocaines, où elle a continué dans une direction nord-est pour finir à 31 km au dessus du niveau de la mer, sur la ligne de Tarifa, mais plus près des côtes africaines. “Elle a atteint une très faible hauteur, il est donc très probable qu’un fragment ait survécu, même de quelques grammes, et qu’il soit tombé dans la mer”, a expliqué José María Madiedo, professeur à l’université de Huelva et chercheur principal de SMART.

La faible altitude atteinte par le rocher indique également que son origine est un astéroïde. “S’il s’agissait d’une comète, elle aurait déjà été détruite à 80 ou 90 mètres, car elle est composée de matériaux très poreux et fragiles”, précise le chercheur.

Le rocher s’est précipité dans la mer, mais s’il était tombé au sol, il n’aurait causé aucun dommage, précise le média espagnol. “Les fragments qui restent ne seraient pas plus gros qu’une noix, ils ne représentent aucun danger”, a souligné José María Madiedo.