ALGÉRIE
03/09/2019 17h:35 CET | Actualisé 03/09/2019 17h:36 CET

Une avocate, membre du RCD, victime d’une tentative d’assassinat à Chlef (communiqué)

RCD
Wassila Boughari la secrétaire nationale du RCD au mouvement associatif

Wassila Boughari, avocate, secrétaire national du RCD au mouvement associatif a échappé à la mort, mardi, dans son cabinet dans la ville de Chlef à la suite d’une agression menée contre elle, dans son bureau, avec un couteau de boucher. 

Il s’agit, indique le Rassemblement pour la Culture et la démocratie (RDC) d’une “tentative de meurtre préméditée”.  Selon le communiqué du RCD, un “ individu muni d’un sac a fait irruption, en fin de matinée, dans le bureau de l’avocate avant d’exhiber un couteau de boucher pour s’en prendre directement à la jeune femme sans engager un dialogue d’aucune espèce.” L’avocate s’est défendue “vigoureusement contre son agresseur” mais a reçu des coups d’arme blanche au niveau du cou. 

 Les cris d’alarme de l’avocat l’ont probablement sauvée de la mort. Mais l’agresseur a profité de la confusion qui a régné pour prendre la fuite en abandonnant son sac et une paire de gants. L’avocat dont les blessures ont nécessité la pose de plusieurs points de suture était au tribunal de la ville en “ attente d’éléments nouveaux sur l’identité de l’agresseur suite à la plainte déposée au niveau du procureur de la république.”

Le RCD, indique le communiqué, “ condamne avec la plus grande vigueur cette agression contre une militante exemplaire dans la défense des droits et libertés et qui s’est constituée volontairement à chaque fois que des citoyens sont victimes d’arbitraire, la dernière en date concerne les porteurs de l’emblème amazigh dans sa ville et ailleurs dans le pays.”

 Tout en exprimant sa solidarité à l’avocate et à sa famille, le RCD se dit “ mobilisé pour que la lumière soit faite sur cet acte ignoble.”