ALGÉRIE
19/10/2018 10h:37 CET

Une application mobile pour impliquer les citoyens dans la protection de l’environnement

Pattanaphong Khuankaew / EyeEm via Getty Images

Une application mobile, permettant aux citoyens d’alerter l’administration sur tout acte ou incident nuisibles à l’environnement, sera lancée fin novembre en Algérie, a annoncé jeudi la ministre de l’Environnement et des Energies Renouvelables, Fatima Zohra  Zerouati.

La mise en place de cette application, baptisée “Biati” (mon environnement, Ndlr), entre “dans le cadre d’une approche participative incitant les citoyens à s’impliquer dans la protection de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie”, a souligné la ministre lors d’une journée d’études sur la numérisation de l’information liée à l’environnement.

L’application, téléchargeable sur Play Store, sur les appareils Androïd et IOS (iPhone), a été conçue par Spider Network, une entreprise algérienne de conseil spécialisée dans les systèmes d’information et les  applications internet, en collaboration avec l’Observatoire national de l’environnement et du développement durable.

“Nous avons développé un système d’alerte et de suivi des anomalies liées à l’environnement. C’est un système très facile à utiliser : dès que le citoyen constate une anomalie comme une décharge interdite ou un canal d’eau qui a explosé par exemple, il rentre dans l’application et il fait son alerte” explique Samira Berdjene, représentante de Spider Network.

Dans la pratique, l’utilisateur de l’application doit cliquer sur “signaler une anomalie” pour être redirigé vers un formulaire qu’il va  remplir et appuyer avec des photos et une description de l’anomalie constatée dont il précisera le lieu exact, détaille la même responsable.

Une fois l’alerte envoyée, elle est aussitôt reçue par la Direction de l’environnement de wilaya qui va la traiter et l’envoyer directement aux autorités concernées, a-t-elle ajouté, invitant les citoyens à travers tout le territoire national à s’y impliquer pour améliorer les conditions environnementales.