MAROC
18/12/2018 10h:39 CET

Un suspect arrêté dans l'affaire du meurtre de deux touristes scandinaves près du Toubkal

Il a été retrouvé à Marrakech.

Mark Hannaford via Getty Images

MEURTRE - Moins de 24 heures après la découverte des corps sans vie de deux touristes scandinaves dans la région d’Al Haouz, près du mont Toubkal, la BCIJ annonce dans un communiqué l’arrestation d’un suspect.

“Dans le cadre des recherches et investigations effectuées sur fond de la découverte des corps de deux touristes étrangères dans la région de ‘Chamharouche’ dans le cercle de Imlil (province d’Al Haouz), le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire est parvenu, mardi matin, en étroite coordination et coopération avec les services de la Gendarmerie Royale et de la Sûreté nationale, à arrêter un individu pour son implication présumée dans ce crime”, peut-on lire dans le communiqué.

“Les opérations de recherche et d’investigation ont permis d’appréhender le mis en cause dans la ville de Marrakech”, précise le BCIJ. Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête afin de déterminer le mobile de ce crime, et les investigations se poursuivent pour arrêter d’autres individus qui ont été identifiés et qui sont soupçonnés d’avoir participé à l’exécution de ces actes criminels.

Etudiantes en vacances de Noël

La veille, les corps de deux jeunes femmes ont été retrouvées portant des signes de violence à l’arme blanche au niveau du cou. Une découverte macabre faite dans une région montagneuse non surveillée, à 10 km du centre d’Imlil, en direction du sommet du mont Toubkal.

Comme le rapporte Médias24, le crime a choqué les habitants de la région et les autorités locales. Le média en ligne rapporte notamment que “toute la région était bouclée” pendant la durée de l’enquête.

Selon le média norvégien NRK, les deux jeunes femmes étaient amies et toutes deux étudiantes à l’University College of Telemark en Norvège.

L’une d’entre elles a été identifiée par les médias locaux comme étant Louisa Vesterager Jespersen, âgée de 24 ans, norvégienne. La seconde victime, danoise, était elle âgée de 28 ans. Selon les médias locaux, les deux jeunes femmes avaient pour projet de voyager à travers le Maroc à l’occasion de leurs vacances de noël.