LES BLOGS
20/03/2016 07h:22 CET | Actualisé 21/03/2017 06h:12 CET

Un "soutien courageux de la cause palestinienne" s'en va, Jacques Salvator tire sa révérence

Je viens de l'apprendre via un post Facebook de notre ami Alain Chenal. L'ex-maire (PS) d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Jacques Salvator nous a quittés la semaine dernière. "Il était un soutien courageux de la cause palestinienne"

Facebook

Je viens de l'apprendre via un post Facebook de notre ami Alain Chenal. L'ex-maire (PS) d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Jacques Salvator nous a quittés la semaine dernière. "Il était un soutien courageux de la cause palestinienne", témoigne, en connaissance de cause, Alain en ayant une "pensée particulière" pour l'ex-premier citoyen d'Aubervilliers.

Universitaire spécialiste des questions de la Méditerranée et du monde arabe, Alain Chenal a connu Jacques Salvator au PS. Alain était une des figures de proue du Secrétariat international du parti. C'est ici mais également à la Fondation Jean-Jaurès et à l'Institut du monde arabe que les chemins d'Alain se sont croisés avec ceux de Salvator.

Les prises de position du Maire sur le conflit proche-oriental étaient dans le sillage de la teneur de la Déclaration de Venise (inspirée, entre autres, par François Mitterrand) et des convictions de Claude Cheysson, Roland Dumas, Hubert Vedrine. Mais à rebours de la partition de Valls décrétant l'antisionisme comme acte antisémite et acte synonyme de haine d'Israël.

Ami des salariés et des syndicalistes, homme de tous les combats justes, partisan d'une France aux couleurs de la France, Jacques Salvator n'a pas ménagé son soutien pour le processus de paix au Proche-Orient.

Légaliste et juste dans l'âme, c'était un dénonciateur de tous les instants de la politique de Netanhayu et de l'arbitraire qu'elle n'en finissait pas de cultiver depuis des années.

Un des derniers combats de Jacques Salvatore : la campagne de soutien pour la libération des geôles israéliennes de Marwan Barghouti. Une campagne menée aux cotés de son successeur et de son prédécesseur à la mairie d'Aubervilliers. Cela lui a valu une campagne d'insultes - consultables sur la Toile - de la part de la mouvance "likoudiste".

Mercredi 16 mars 2016, nous étions nombreuses et nombreux, réunis sur la place de l’Hôtel de Ville d’Aubervilliers, pour...

Posté par Mériem Derkaoui sur jeudi 17 mars 2016

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.