MAROC
17/07/2019 10h:15 CET

Un site pornographique révèle que "beurette" est le terme le plus recherché en France, des internautes s'insurgent

En réaction, le hashtag #PasVosBeurettes est devenu viral sur la toile.

Marcos Calvo via Getty Images

WEB - Un terme qui ne passe vraiment plus. À l’occasion du 14 juillet, le site pornographique XHamster a publié la liste des termes les plus recherchés sur sa plateforme en France. Et le mot “beurette” arrive en tête du classement cette année. Une place qui a poussé le site à écrire “Vive la Beurette!” sur Twitter:

“Arab” arrive en troisième position dans les recherche anglophones. Pour les recherches en français, “Marocaine” et “Arabe” se trouvent en 7e et 8e place.

Si ce classement semble amuser les responsables du site, il est loin d’être accueilli avec autant d’humour en ligne, où le hashtag #PasVosBeurettes est rapidement devenu viral sur Twitter. De nombreuses internautes dénoncent notamment l’hypersexualisation et la fétichisation des femmes maghrébines:

Un “fantasme français”

Si “beurette” est à l’origine le mot féminisé de “beur” (“arabe” en verlan), il a pris ces dernières années une connotation péjorative, notamment en raison de sa prépondérance sur les sites pornographiques. Certains le qualifient de “fantasme français”.

 “Ce terme est devenu sexiste, raciste et classiste. Une beurette représente le bas de l’échelle sociale, sous les hommes et les femmes blanches”, expliquait en janvier dernier la blogueuse Lisa Bouteldja à L’Obs.

Cette dernière a d’ailleurs décidé de se “réapproprier” ce mot en postant sur son compte Instagram des photos dans lesquelles elle joue l’image de la “beurette”. “J’ai synthétisé toutes les étiquettes qu’on me collait et, vers 2016, j’ai commencé à me mettre en scène avec des looks”, confiait-elle.