MAROC
24/05/2018 12h:17 CET | Actualisé 24/05/2018 13h:36 CET

Un projet de zoothérapie bientôt lancé à l'hôpital d'enfants de Rabat

Les porteurs du projet espèrent que l'initiative sera étendue à d'autres hôpitaux.

BSIP via Getty Images

SANTÉ - Le premier espace de zoothérapie du Maroc devrait bientôt ouvrir ses portes. Cette thérapie alternative qui vise à aider des patients à supporter la maladie et les conséquences de traitements médicaux ou de problèmes postopératoires grâce à la proximité d’animaux domestiques sera développée à l’hôpital d’enfants de Rabat, dans le quartier Souissi.

Porté par l’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et cinéma (ISMAC) et l’Association des amis de l’hôpital d’enfants de Rabat (AAHER), ce projet est né de la volonté d’une enseignante en management de projets associatifs à l’ISMAC, Ikram Monadi. “Mes étudiants avaient pour mission de créer un projet associatif. J’avais déjà entamé ce projet, et je les ai impliqués dedans”, explique-t-elle au HuffPost Maroc.

Avec l’aide de l’Association des amis de l’hôpital d’enfants qui accompagne les enfants malades, notamment atteints de cancer, et leurs familles, les étudiants ont fait appel à des sponsors, entreprises publiques et donateurs privés pour financer la construction d’un espace de 100 mètres carrés au sein de l’hôpital, entièrement pensé pour accueillir des petits animaux.

Oiseaux, poissons, tortues, coq et lapins seront installés dans des cages, et des ateliers seront organisés pour les enfants de l’hôpital qui pourront s’occuper des animaux. 

Occasionnellement, des animaux plus gros, comme des chiens ou même un poney, pourront être amenés à l’hôpital, sous la surveillance de leur maître et un vétérinaire sera présent ”à chaque fois que ce sera nécessaire”, indique Ikram Monadi, qui précise que tous les animaux présentés aux enfants seront vaccinés et sans risques pour eux.

L’espace, dont le budget prévisionnel de réalisation s’élève à 540.000 dirhams, devrait être finalisé fin juin. L’inauguration du projet aura lieu le 28 juin à l’hôpital d’enfants, et une soirée de gala aura lieu le même jour au Palais Nakhil à Témara avec les donateurs et sponsors.

Les élèves de l’ISMAC, dont la plupart se sont portés volontaires pour aider à organiser les ateliers pour enfants dans le futur espace de zoothérapie, réaliseront également un reportage sur le projet. “On espère que cette expérience sera étendue dans d’autres structures hospitalières du Maroc”, indique Ikram Monadi.