MAROC
09/05/2019 15h:12 CET

Royal Baby: Un présentateur radio de la BBC viré pour un tweet raciste

Danny Baker, animateur sur BBC Radio 5, avait publié une photo d'un couple très élégant donnant la main à un singe en costume.

CAPTURES D'ÉCRAN TWITTER ET YOUTUBE
Danny Baker a publié un tweet raciste après la naissance d'Archie Harrison, le fils du prince Harry et de Meghan Markle. 

ROYAL BABY - Un présentateur de la radio britannique BBC Radio 5 live a été licencié jeudi 9 mai après un tweet sur le fils du prince Harry et de Meghan Markle assorti d’une photo de singe.

Le prince Harry et son épouse Meghan, dont la mère est noire, ont eu un fils lundi, annonçant deux jours plus tard qu’ils l’avaient prénommé Archie.

“Le bébé royal quitte l’hôpital”, a tweeté le présentateur radio Danny Baker, un message accompagné d’une photo en noir et blanc d’un couple élégamment vêtu, la femme tenant à la main un chimpanzé en costume et chapeau. Accusé de racisme, il a ensuite effacé le message et s’est excusé.

Après avoir annoncé sur Twitter jeudi qu’il avait été licencié, le présentateur de 61 ans a dénoncé la manière avec laquelle il avait été congédié, disant avoir été “littéralement jeté sous un bus”.

Dans un autre message, il expliquait que le singe en costume voulait se moquer du côté “posh”, c’est-à-dire chic à outrance, ainsi que de la mise en scène de la présentation du bébé royal. 

Un porte-parole de la BBC a déclaré que Danny Baker avait commis “une grave erreur de jugement qui va à l’encontre des valeurs que nous voulons incarner en tant que station de radio”. “Danny est un animateur brillant mais ne présentera plus d’émission hebdomadaire avec nous”.

Le prince Harry a épousé Meghan en mai 2018. Lorsqu’il avait officialisé leur relation en novembre 2016, il s’en était pris du même coup au “sexisme” et au “racisme” des réseaux sociaux envers Meghan Markle, via un communiqué du palais de Kensington au ton inhabituel.

Dans une interview télévisée diffusée un an plus tard, l’ex-actrice américaine de 37 ans avait qualifié de “démoralisantes” les remarques portées sur ses origines, se disant “fière de qui je suis et d’où je viens”.

Cet article a initialement été publié sur Le HuffPost France.