MAROC
18/07/2018 15h:47 CET

Un musée de la mémoire juive marocaine verra bientôt le jour à Fès

Il pourrait être inauguré en même temps que le futur “Musée de l’art de l’Islam’’.

danileon2 via Getty Images

CULTURE - La mémoire juive marocaine sera célébrée avec la création d’un futur musée à Fès, rapporte le président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc (FNM), Mehdi Qotbi qui indique que les discussions sont en cours et que l’idée de créer ce musée a été officiellement actée. 

Après une visite ce mercredi 18 juillet au cimetière israélite de Fès et au musée Batha en compagnie du wali de la région Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Essaid Zniber et du maire de la ville, Driss Azami Idrissi, Mehdi Qotbi a annoncé que les discussions sont en cours pour déterminer l’avancement de ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la FNM, qui s’intéresse à toutes les villes du Maroc. ‘’Aucune région aujourd’hui ne sera oubliée’’, a-t-il assuré, relevant que Fès reste ‘’la mémoire du pays, celle d’un peuple et d’une culture’’.

Pour lui, ce lieu de mémoire portera “un message fort de Fès au monde” et “est nécessaire et important pour que cette mémoire commune soit mise en valeur’’. Une mémoire qui “ne doit pas occulter une frange essentielle de notre culture qui est le judaïsme’’, a poursuivi Mehdi Qotbi. “Il a fallu décider de l’espace où il se trouvera, et ce sera probablement entre le Palais Royal de Fès et le musée Batha de l’art de l’islam”, précise-t-il au HuffPost Maroc.

Le président de la FNM a, par la même occasion, mis en avant l’importance du lancement des travaux de rénovation du musée Batha, qui sera désormais appelé “Musée de l’art de l’Islam’’, et qui pourrait être inauguré en même temps que le musée de la mémoire juive marocaine, confie avec espoir à notre rédaction Mehdi Qotbi, ajoutant qu’il s’agirait là d’“une symbolique extraordinaire”.

Toutes ces actions s’inscrivent dans le cadre de la promotion de la culture, en tant qu’élément de développement économique et social et d’ouverture de l’esprit, ainsi qu’un moyen pour les jeunes de connaitre la richesse et la diversité de la mémoire nationale, a-t-il indiqué. 

Pour le président de la communauté juive de Fès, Oujda et Sefrou, Armand Guigui, cette visite a pour objectifs de mettre en lumière les lieux de mémoire de la communauté juive de Fès, en vue de choisir un lieu pour la création d’un musée de mémoire de la culture juive marocaine. Le maire de Fès, Driss Azami Idrissi, a mis de son côté l’accent sur cette initiative destinée à promouvoir le patrimoine civilisationel, culturel et historique de la ville de Fès.