MAROC
29/04/2019 10h:18 CET

Un migrant maghrébin tué à l'arme blanche dans le port de Ceuta

Un nouvel affrontement entre migrants marocains et algériens?

Capture d'écran El Faro de Ceuta

MIGRATION - Une nouvelle tragédie de la migration en dehors des eaux. Ce 29 avril au matin, un migrant a perdu la vie près du port de l’enclave espagnole du Maroc, Ceuta. D’après El Faro de Ceuta, un jeune maghrébin -aucune précision sur son pays d’origine n’a été donné- a été poignardé vers 6 heures du matin. L’évacuation rapide à l’hôpital universitaire de Ceuta n’a pas suffi à sauver la vie de l’homme de 24 ans. 

Après le drame, la Guardia Civil “a effectué une descente dans les environs” et procédé à l’interpellation d’un suspect. “Le motif de l’attaque peut être une tentative de vol à laquelle la victime a résisté”, indique le journal local.

Mais c’est peut-être, aussi, le résultat d’une nouvelle dispute entre le clan des migrants algériens et le clan des migrants marocains. Depuis quelques temps, un contexte de tensions s’est installé entre les deux communautés maghrébines: c’est à qui contrôlera le plus le territoire pour obtenir les meilleurs postes pour leur fuite vers l’Espagne.

A la fin du mois de février, un migrant avait reçu un puissant coup à la tête après une première bagarre. Quelques jours plus tard, le port de Ceuta était secoué par l’un des épisodes d’affrontements les plus graves dans le contexte des tensions entre les deux clans. 18 Marocains avait été arrêtés après cette deuxième bagarre.