TUNISIE
11/10/2018 08h:13 CET

Un mandat de dépôt émis à l'encontre de l'ancien secrétaire d'État aux mines Hechmi Hmidi

Le chef du gouvernement avait limogé, en août dernier plusieurs responsables liés au secteur des énergies, des mines et des énergies renouvelables en Tunisie.

Facebook/Ministere de lEnergie et des mines

L’ancien secrétaire d’État aux mines Hachem Hamdi fait l’objet d’un mandat de dépôt émis par le juge d’instruction du pole judiciaire économique et financier a affirmé, mercredi, le porte-parole du pôle judiciaire économique et financier Sofien Selliti à la TAP.

Selon plusieurs médias, l’ancien secrétaire d’État a été arrêté et a été confronté à des témoignages et des enregistrements supposés l’impliquer dans des affaires de corruption et d’exploitation de sa fonction pour tirer des bénéfices personnels ou au profit d’autrui.

Le chef du gouvernement avait limogé, en août dernier plusieurs responsables liés au secteur des énergies, des mines et des énergies renouvelables en Tunisie.

Parmi les principales personnes démises de leurs fonctions, l’on retrouve le ministre de l’Énergie et des mines et des énergies renouvelables Khaled Kaddour, le secrétaire d’État aux mines Hachem Hmidi, le directeur général des carburants et le directeur général des affaires juridiques au sein du ministère ainsi que le P-DG de l’ETAP Moncef Matoussi.

Le juge d’instruction auprès du Pôle judiciaire financier avait alors ordonné une interdiction de voyager à l’encontre de Hechmi Hmidi suite à une plainte déposée par un homme d’affaires irakien pour corruption. Selon la même source, Hmidi aurait demandé des pots-de-vin pour faciliter certaines procédures à l’homme d’affaires, ce que le secrétaire d’État avait catégoriquement nié.

“Quelqu’un a porté plainte contre moi devant la justice. Je confirme qu’il s’agit d’une accusation fantaisiste contre ma personne” avait-il affirmé.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.