MAROC
09/12/2018 16h:54 CET

Un groupe de reprises de Pink Floyd renonce à sa tournée en Israël

Roger Waters, un des membres originel de Pink Floyd est un des leaders du mouvement de boycott culturel d'Israel.

EFE

BDS - Un nouveau nom qui s’ajoute à la liste. Après Lorde et Lana Del Rey, c’est au tour du groupe de reprise de Pink Floyd, UK Pink Floyd Experience, d’annoncer l’annulation de ses concerts prévus en Israël début janvier, indique le quotidien israélien Haaretz.

Une annonce qui intervient suite à la lettre ouverte de Roger Waters, un des membres originels des Pink Floyd, de ne pas se produire dans ce pays. Dans cette lettre publiée sur Facebook, il affirme avoir été “bouche bée” d’apprendre que le UK Pink Floyd Experience se produirait en Israël les 4, 5 et 6 janvier.

“Chanter mes chansons devant un public ségrégué en Israël, et contribuer au blanchiment culturel du gouvernement pro-apartheid et raciste de ce pays serait un geste d’une inadmissible malveillance et manque de respect”, déclare Roger Waters sur son poste Facebook. 

“Les personnes devant lesquelles vous comptez vous produire exécutent les enfants de leurs voisins, leur tirant dessus de sang froid tous les jours. Au nom de tout ce qui est humain, s’il vous plait, entendez ma demande et annulez aujourd’hui”, conclut l’ancien membre des Pink Floyd.

Le groupe annoncera finalement l’annulation de ses concerts en Israël peu de temps après ce post de Roger Waters, et les dates retirées de son site officiel.

Si ce chanteur a remercié le groupe sur Facebook, en lui souhaitant la bienvenue à la “confrérie BDS”, la compagnie en charge de l’organisation du concert en Israël, Egoist Record, a, elle, dénoncé, dans un communiqué cité par Haaretz, “une campagne d’intimidation contre le groupe”. La compagnie affirme notamment que les musiciens du UK Pink Floyd Experience ont subi des pressions “de plusieurs activistes”. La compagnie souhaite, cependant, que, malgré cette annulation, le groupe change d’avis et se produise finalement en Israël. 

Ce n’est pas la première fois que Roger Waters intervient pour dénoncer la tenue d’un concert d’artistes internationaux dans l’état juif. En 2017, ce dernier était notamment rentré en conflit avec le leader de Radiohead, Thom Yorke, pour avoir maintenu un concert de Radiohead en Israël, malgré ses demandes répétées d’annulation.