MAROC
20/03/2019 16h:25 CET

Un exercice de gestion de crise grandeur nature a eu lieu à l'aéroport Fès-Saiss

Cet exercice est le deuxième du genre après celui organisé la semaine dernière à l’aéroport de Casablanca Mohammed V.

SÉCURITÉ - Un exercice de gestion de crise grandeur nature en matière de sûreté et de sécurité aéroportuaires a eu lieu, ce mercredi 20 mars à l’aéroport Fès-Saiss, à l’initiative de l’Office national des aéroports (ONDA).

Initié sous la supervision de la direction de l’aéronautique civile (DAC), cet exercice dit “FES 02” est le deuxième du genre après celui organisé la semaine dernière à l’aéroport de Casablanca Mohammed V.

Cet exercice, organisé conformément aux lois nationales et internationales en vigueur dans le domaine de l’aviation civile, porte sur la mise en scène de personnes qui jouent des rôles, entre autres, de voyageurs, journalistes ou de présumés terroristes, a indiqué à la presse le directeur du pôle exploitation des aéroports à l’ONDA, Hamid Mokadem, soulignant que cet “exercice/crise” est géré par une cellule qui simule une situation réelle.

Il s’agit d’un exercice de type général, qui permet, à travers la mise en œuvre d’un scénario secret basé sur une série d’événements chronologiques, de tester les capacités d’intervention des acteurs concernés en cas de crise, et d’évaluer le système de sûreté et de sécurité de l’aviation civile mis en place au niveau de cette plate-forme aéroportuaire, dans la perspective de son amélioration.

De son côté, le directeur de l’aéroport Fès-Saiss, Noureddine Laghni, a déclaré que cet exercice répond aux exigences de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), ajoutant que cette opération vise notamment à renforcer la coordination entre l’ensemble des intervenants en cas de crise.

Ces exercices sont organisés conformément aux exigences du décret 2-12-754 relatif au plan d’urgence et du programme national de sûreté de l’aviation civile.

Ont pris part à cet exercice, qui s’est déroulé sans impact sur la gestion du trafic aérien dans cet aéroport, les représentants des différents organismes concernés par la chaîne de sûreté et de sécurité dans les aéroports (ONDA, RAM, DGSN, gendarmerie royale, douane, Forces Royales Air, services de santé et Protection civile) en présence des autorités locales de la ville de Fès.

A l’issue de cet exercice, un rapport d’évaluation sera élaboré sous la responsabilité du directeur de l’exercice et permettra la mise en place d’un plan d’action.