ALGÉRIE
12/07/2018 07h:50 CET | Actualisé 12/07/2018 09h:08 CET

Un enfant subsaharien violemment giflé à Annaba, la wilaya dépose plainte

Capture decran

Une vidéo montrant un enfant sub-saharien se faire violemment frapper au visage par un homme dans une station de bus en Algérie suscite une vague d’indignation sur les réseaux sociaux depuis mercredi.

La wilaya de Annaba, où cette vidéo semble avoir été tournée, a vite réagi, annonçant avoir déposé plainte contre l’auteur de cet acte. 

La vidéo, datant de la saison hivernale mais publiée hier, affiche deux enfants, des migrants sub-sahariens, en train de demander l’aumône dans une station de bus à deux hommes, probablement des conducteurs ou des receveurs.

L’un des deux hommes, après avoir poussé un enfant pour le dissuader de le suivre et lui demander de l’aumône, finit par gifler violemment le môme en proférant des insultes à son encontre. La victime, tombée par terre, s’est vite relevée, choquée par les rires complices, avant de se mettre à pleurer. 

Un acte choquant que des internautes ont vite dénoncé. Militants des droits de l’homme ou citoyens ont exprimé leur indignation, appelant les autorités à réagir et punir cet acte. 

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme a appelé à ne pas banaliser ou passer sous silence cet “acte ignoble”. Cette organisation a également exhorté “le parquet de s’auto-saisir et de faire toute la lumière sur cette vidéo”.

La wilaya de Annaba réagit

Les réactions indignées des internautes et des militants sur les réseaux sociaux ont fini par faire réagir la wilaya de Annaba.

Dans un communiqué relayé par la Radio régionale, la wilaya a annoncé avoir déposé une plainte contre X auprès des autorités judiciaires pour poursuivre en justice l’auteur de cet agissement “inacceptable”.

La wilaya avertit également que “toute atteinte à l’intégrité physique ou morale d’une personne, quelle que soit sa nationalité ou son origine, est soumise à des poursuites judiciaires sévères”.