MAROC
23/06/2019 16h:27 CET

Un David Guetta magistral a fait vibrer le public de Mawazine

La scène OLM-Souissi a été transformée en "dancefloor" en plein air.

Mawazine

CULTURE - Sa renommée est mondiale, son talent ne s’essouffle pas. La superstar de la musique électronique, au panthéon des meilleurs DJ’s du monde, David Guetta, a offert à la foule impressionnante venue l’acclamer, cette deuxième soirée du Festival Mawazine, un show exceptionnel.

Sur la scène de l’OLM Souissi, l’artiste français, au top de sa forme, a, tout simplement, tenu son engagement envers ses fans en leur offrant pendant une heure un concert haut en couleurs et en émotions non stop. Un voyage musical dans lequel il a mixé les plus grands succès internationaux en leur apportant la touche du magicien des platines. David Guetta a transformé le festival en un immense “dancefloor” en plein air, estime l’Association Maroc Cultures dans un communiqué relayé par la MAP.

 

http://www.mawazine.ma

A son public marocain, le DJ a également offert une composition inédite spécialement conçue pour lui et l’a remercié pour son énergie et sa complicité.

 La première partie de la soirée a été confiée à L’Artiste, un interprète et compositeur franco-marocain bien connu par le public marocain notamment pour son titre “Chocolat” qu’il a chanté d’ailleurs avec lui en chœur. Entre rap, RnB, raï et dancehall, L’Artiste aux différents styles a fait sensation auprès des spectateurs, selon les organisateurs. 

Mawazine

Pluralité des styles et diversité des genres: comme il est de tradition avec le Festival Mawazine-Rythmes du Monde, une grande variété de concerts était proposée au public. A l’espace Nahda, c’est le “chevalier” de la musique arabe, le Libanais Assi El Hallani, qui a représenté la musique orientale, samedi soir. Tout comme la Marocaine Yosra Saouf, devenue célèbre à seulement 20 ans après un passage remarquée lors de la deuxième saison d’Arab Idol.

Venu de Kinshasa, Kokoko a, lui, fait vibrer la scène africaine du Bouregreg. Devant une belle audience, ce groupe de musiciens et d’artistes a fait forte impression. Son concept? Réinventer la musique électronique avec des instruments de récupération. 

La chanson marocaine a aussi vécu de nouveaux temps forts. Rabeh Mariwari et Zouhair Bahaoui ont célébré la musique de l’Oriental et les rythmes pop alliés aux sons du répertoire traditionnel. Deux prestations chaleureusement applaudies par une foule toujours plus nombreuse devant les artistes nationaux.