TUNISIE
03/06/2018 19h:42 CET

Un dangereux terroriste et 4 de ses complices tombent entre les mains de la police

Il faisait l’objet d’une traque de plusieurs mois et de 10 avis de recherche pour “appartenance volontaire à une organisation terroriste”.

Classé “très dangereux”, le terroriste en cavale, Brahim Ben Ahmed Riahi, a été appréhendé ainsi que quatre de ses complices, dimanche à l’aube, sur les hauteurs de Gobellat (gouvernorat de Béja), par les membres de l’unité spéciale de la garde nationale, en coordination avec les directions des unités anti-terrorisme et des renseignements de la garde nationale d’El Aouina, indique un communiqué du ministère de l’intérieur.

Agé de 31 ans, le terroriste en question a été arrêté à l’issue d’une opération de ratissage des hauteurs de Gobellat où il s’était retranché depuis 2013. Selon le département de l’intérieur, Brahim Ben Ahmed Riahi faisait l’objet d’une traque de plusieurs mois et de 10 avis de recherche pour “appartenance volontaire à une organisation terroriste”. Il avait été condamné par contumace, à 50 ans de prison ferme.

 Et la même source de préciser qu’il figure parmi les dirigeants de l’aile armée de l’organisation terroriste Ansar Al-Chariaa. Il aurait participé aux opérations terroristes de La Goulette (2013), Mornaguia (2013), Gobellat (2013) et Raoued (2014).

 

Selon le porte-parole officiel du pôle judiciaire de lutte antiterroriste, Sofiane Selliti, l’arrestation de ce dangereux terroriste, tombé dans une embuscade, était le résultat d’une opération anticipative menée sous la supervision du ministère public au pôle judiciaire de lutte antiterroriste et en coordination avec l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes relevant de la Garde nationale d’El Aouina. Il a qualifié cette opération de “grande réussite”.

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.