TUNISIE
24/09/2019 17h:58 CET

Un continent perdu a été retrouvé sous l'Europe

Né il y a 240 millions d’années, il s’appelle Greater Adria et a la taille du Groenland.

Recherche de Van Hinsbergen
Il y a environ 140 millions d'années, la région métropolitaine d'Adria - qui a ensuite été envahie par le sud de l'Europe - était une masse continentale de la taille du Groenland (parties submergées en gris-vert) au sud du continent.

HISTOIRE - “Oubliez Atlantis”, a déclaré Douwe van Hinsbergen , auteur et professeur de tectonique globale et de paléogéographie à l’Université d’Utrecht. Après plus de dix ans de recherche le professeur et son équipe, ont publié un rapport en septembre 2019 dans Science Direct, confirmant la présence d’un continent perdu situé sous l’Europe actuelle.

Les scientifiques l’on retrouvé en reconstruisant l’évolution de la géologie complexe de la région méditerranéenne. Complexe, car celle-ci est formée de chaînes de montagnes et de creux avec des mers allant de l’Espagne à l’Iran.

Le continent s’appelle Greater Adria et a la taille du Groenland. Il est né il y a 240 millions d’années et se serait séparé du supercontinent méridional du Gondwana (regroupant l’Afrique, l’Amérique du Sud, l’Australie, l’Antarctique), il y a environ 140 millions d’années.

Sans le savoir, un grand nombre de touristes passent chaque année leurs vacances sur le continent perdu de la Grande Adriatique.Douwe van Hinsbergen

À l’aide d’un logiciel de reconstruction de la tectonique des plaques, les chercheurs ont littéralement décollé des couches pour remonter dans le temps, lorsque les continents étaient très différents de la carte que nous connaissons aujourd’hui.

Selon les scientifiques, seuls quelques morceaux du continent englouti existent toujours, particulièrement en Italie et dans les Balkans, mais ses traces sont visibles aux quatre coins du continent. C’est d’ailleurs en partie à cause d’une large zone de recherches, allant de l’Espagne à l’Iran, que les travaux hollandais ont pris tant de temps, apprend-on sur EN24.

“La plupart des chaînes de montagnes que nous avons étudiées provenaient d’un seul continent qui s’était séparé de l’Afrique du Nord il y a plus de 200 millions d’années”, a déclaré le professeur.  “La seule partie restante est une bande qui va de Turin en passant par la mer Adriatique jusqu’au talon de la botte qui forme l’Italie.”

Ce n’est pas la première fois qu’un continent perdu est retrouvé

En janvier 2017, des chercheurs avaient annoncé la découverte d’un continent perdu, détruit par l’éclatement du Gondwana, un supercontinent qui existait il y a plus de 200 millions d’années. La pièce restante, qui était recouverte de lave, se trouve maintenant sous l’île Maurice, dans l’océan Indien.

Et en septembre 2017, d’autres chercheurs avaient découvert le continent perdu de Zealandia grâce à des forages océaniques dans le Pacifique Sud.

Une masse continentale essentiellement submergée dans le sud-ouest de l’océan Pacifique, qui selon certains chercheurs pourrait être le septième continent de la planète. Zealandia a commencé à prendre forme il y a environ 85 millions d’années, ce qui la rend relativement jeune.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.