ALGÉRIE
05/05/2018 13h:09 CET | Actualisé 05/05/2018 13h:11 CET

Des taxes en hausse pour les Algériens: le conseil des ministres tranchera le 9 mai

Le Président Bouteflika aura à arbitrer et à avaliser ou non des propositions du gouvernement dont certaines soulèvent d’ores et déjà des inquiétudes et des contestations

Capture ecran-Conseil des ministres
 

Un conseil des ministres est programmé pour le mercredi 09 mai 2018 pour examiner un projet de Loi de Finances Complémentaire (LFC). Le projet comporte notamment des rallonges budgétaires et une révision des taxes.

Le Président Abdelaziz Bouteflika aura donc à arbitrer et à avaliser ou non des propositions du gouvernement dont certaines soulèvent d’ores et déjà des inquiétudes et des contestations.

De augmentations significatives des droits et taxes relatives à la délivrance du permis de conduire et de la carte grise ont été en effet annoncées dans certains journaux et elles risquent de démoraliser un peu plus les Algériens, déjà fortement par les hausse des prix.

Les projets de hausse ne font en effet pas dans la dentelle, à en croire les informations publiées. Les droits d’examen pour l’obtention du permis de conduire, le droit de timbre pour la délivrance du permis de conduire et de la carte grise, passent du simple au triple dans certaines catégories.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, réputé être l’instigateur de décisions impopulaires, va devoir, une fois de plus, endosser l’impact de ces mesures si elles sont validées. La réponse viendra mercredi prochain.

Loading...