ALGÉRIE
05/03/2019 16h:52 CET

Un concours national sur la culture financière au profit des stagiaires de la Formation professionnelle

Le concours qui se déroulera au niveau d’un nombre d’instituts de formation, répartis sur le territoire national.

DR

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mébarki a annoncé, mardi à Alger, l’organisation ,par le ministère, en coordination avec la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), d’un concours national sur la culture financière au profit des stagiaires du secteur de la Formation professionnelle. 

Supervisant avec le P-dg de la BADR, Boualem Djebbar, le lancement d’une journée d’information sur ce concours, M. Mébarki a précisé que cette activité visait à “ancrer et diffuser” la culture financière chez les stagiaires entamant la dernière phase de leur cursus de de formation et s’apprêtent à accéder à l’emploi, notamment par la création de micro-entreprises.     

Le concours qui se déroulera au niveau d’un nombre d’instituts de formation, répartis sur le territoire national, a pour objectif de fournir aux participants des informations sur le secteur bancaire et tertiaire en vue d’acquérir les compétences professionnelles ayant trait aux activités économiques et financières qui sont parmi les conditions essentielles pour la réussite des projets de création d’entreprises, a ajouté le ministre M.Mébarki.

Il  a également rappelé, que le ministère avait introduit un module sur les modalités de création et de gestion des micro-entreprises dans programme de formation, et ce en coordination avec les différents dispositifs de soutien à l’emploi, notamment l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) et la Caisse nationale d’assurance-chômage (CNAC), afin de faire connaître les systèmes fiscaux, la gestion financière et administrative de l’entreprise et les transactions commerciales et bancaires.

Par ailleurs, le ministre a indiqué que le secteur a enregistré 314.000 diplômés en 2018, dont plus de 16.000 diplômés dans des spécialités liées aux finances, à l’instar de la comptabilité, des banques, des assurances, de la commercialisation et des techniques de comptabilité.

Pour sa part, M. Djebbar a indiqué que ce concours s’inscrit dans le cadre de la contribution de la BADR dans l’ancrage de la culture financière chez les diplômés du secteur de la formation professionnelle et sera couronné par des prix “considérables” aux trois premiers lauréats de chaque wilaya.

Le premier lauréat bénéficiera d’un carnet d’épargne de 25.000 DA, le deuxième (20.000 DA) et le troisième (15.000 DA).  Les dix premiers lauréats au concours bénéficieront de comptes bancaires, de carnets d’épargne avec des montants financiers symboliques et de cartes bancaires.

M.Djebbar a souligné que les trois premiers lauréats au niveau national seront recrutés dans les spécialités demandées par la BADR, outre la contribution de la banque dans l’accompagnement des diplômés du secteur de la formation professionnelle désirant créer des micro-entreprises et accéder au monde de l’entrepreneuriat.