ALGÉRIE
20/04/2018 15h:23 CET

Un chef terroriste "au Sahel" se rend à Tamanrasset, trois terroristes arrêtés à Jijel

Capture decran

Le ministère de la Défense Nationale (MDN) a annoncé vendredi 20 avril la reddition d’un “terroriste responsable d’une des organisations terroristes au Sahel” à Tamanrasset, tandis que trois terroristes ont été arrêtés le même jour à Jijel.

Laarbi Khelifa, alias Abou Ayoub s’est rendu à l’armée algérienne dans la matinée de vendredi selon le communiqué du MDN sans clarifier de quelle organisation terroriste du Sahel il s’agit. L’individu, qui avait rejoint des groupes armés en 2010, avait en sa possession un kalachnikov et un chargeur. 

Un nombre important d’individus appartenant aux groupes terroristes se sont rendus ces derniers mois aux autorités militaires à Tamanrasset. L’armée n’a pas donné de détails sur ces cas mais des observateurs estiment que l’étau sécuritaire qui se resserre au Mali où l’opération militaire française est en cours pousse ces éléments à se rendre.

Le communiqué du MDN a toutefois appelé “le reste des terroristes” à saisir l’opportunité pour “bénéficier des dispositions réglementaires en vigueur, à l’instar de ceux qui se sont rendus aux autorités sécuritaires.”

L’armée a par ailleurs arrêté trois terroristes dans une opération de fouille et de ratissage à Ain Loubna dans la commune de Ziama Mansouria à Jijel. Le MDN a identifié les trois individus comme suit: 

“H. Abdelhakim”, dit ” Abdelnassir Djamel”, il avait rallié les groupes armés en 1995.

“M. Arezki”, dit “Ami Saïd”, 2002.

“A. Hichem”, dit “Mouaad”, 2017.

Les trois élèvements avaient en leur possession trois kalachnikov, cinq chargeurs et 155 balles, ainsi qu’une paire de jumelles et un téléphone portable.

L’opération est toujours en cours selon l’armée.

L’armée avait annoncé dimanche dernier qu’elle avait tué un autre terroriste à Jijel, dans la zone de Oued Safsaf. 

 

Loading...