MAROC
24/01/2019 11h:55 CET

Un bateau d'une vingtaine de jeunes migrants marocains intercepté à Ceuta

La plupart d'entre eux sont mineurs.

El Faro de Ceuta/Capture d'écran

IMMIGRATION - Nouvelle tentative d’immigration clandestine dans l’enclave espagnole de Ceuta. La Guardia Civil et la police locale ont intercepté, ce jeudi 24 janvier au matin, un bateau chargé d’une vingtaine de jeunes migrants d’origine marocaine. Selon La Verdad de Ceuta, il seraient 22 dont 20 mineurs.

Les garçons sont partis tôt ce matin depuis le Maroc, “sans se soucier de la tempête”, rapporte El Faro de Ceuta. Ils sont arrivés à Benzú, petite ville espagnole située au nord-ouest de Ceuta, à bord d’un bateau pneumatique qui a été abandonné sur le sable. De là, ils ont commencé à marcher vers la plage de Calamocarro, où ils ont été retrouvés, trempés, par les forces de sécurité, précise le quotidien espagnol.

Certains présentaient des symptômes d’hypothermie en raison du froid et du mauvais temps. Les agents de police les ont assistés jusqu’à l’arrivée de la Croix-Rouge, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Le navire avait été localisé par les patrouilles militaires sur la plage de Benzú et une enquête sera ouverte pour savoir d’où il venait exactement. “La particularité de cette intervention est l’âge de tous les migrants”, souligne El Faro de Ceuta. Les jeunes ont a été accueillis au centre pour mineurs “La Esperanza”.

L’année dernière, le nombre de mineurs étrangers non accompagnés (MENA) arrivés dans l’enclave espagnole et pris en charge par les centres pour mineurs a explosé, passant de 802 jeunes en 2017 à 3.344 jeunes (3.302 garçons et 42 filles) en 2018, soit une augmentation de 316%, rapportait dimanche l’agence de presse espagnole Europa Press. La quasi totalité de ces jeunes ayant rejoint Ceuta sont Marocains et viennent essentiellement des provinces voisines de Tanger et Tétouan.