MAROC
23/01/2019 14h:44 CET

Un avion reliant Manchester à Agadir contraint de faire escale à Casablanca à cause de deux femmes ivres

Les femmes avaient ramené et bu leur propre alcool dans l'avion.

Dailymail

BUZZ - Ce 22 janvier, le Daily Mail a partagé une information pour le moins loufoque. Le 20 janvier, l’avion EasyJet EZY1905 qui reliait Manchester (Royaume-Uni) à Agadir a dû faire escale avant d’arriver à destination. En cause: deux passagères ivres.

Tout aurait commencé dans les airs. Une mère et sa fille, “qui buvaient leur propre alcool, étaient très ivres”, raconte le journal britannique. L’équipage de cabine décide alors d’intervenir, leur demandant de se calmer. C’est là que “tout a commencé”. Une des femmes était “vraiment agressive”, raconte un passager. Elle aurait insulté un des stewards, qui aurait même affirmé avoir été frappé. “Le pilote a alors décidé de détourner le vol et d’expulser les deux femmes.”

Le moment de l’expulsion

Dans une vidéo filmée par un passager et partagée par le Daily Mail, on retrouve l’une des femmes au moment où l’avion fait escale à Casablanca. Elle est “en train de qualifier un ‘steward’ d’‘ennuyeux c***’ et de crier ‘Je n’ai rien fait de mal’”, retranscrit le journal. Face au refus de la passagère de sortir de l’avion, une autre passagère intervient: “Descendez de l’avion, la police arrive. Vous devez descendre de l’avion. La femme dit: ‘Je ne vais pas sortir ******’, alors qu’un steward lui répond: ‘Vous devez le faire’.” 

Après avoir essuyé nombre d’insultes, l’équipe réussit finalement à la faire sortir de l’avion. Un geste applaudi par la majorité des passagers, comme on peut l’entendre dans la vidéo.

“C’était vraiment horrible”

Cette escale imprévue à Casablanca a “ajouté trois heures au vol”, précise le Daily Mail. Des passagers, dont le réalisateur de la vidéo, ont témoigné auprès du journal britannique. “C’était vraiment horrible de voler dans les airs avec quelqu’un d’aussi agressif”, raconte l’un d’eux. Une témoin âgée de 56 ans affirme de son côté que “l’équipage de cabine a tout essayé pour calmer les femmes, mais rien n’a fonctionné. Elles étaient hors de contrôle. Tout le monde était incroyablement soulagé de les voir partir”.

Un porte-parole d’EasyJet a confirmé la déviation du vol, ”à la suite du comportement perturbateur de trois passagers à bord après avoir consommé leur propre alcool”. De son côté, le journal britannique rappelle que, selon les lois du pays sur l’aviation, le fait de se soûler dans un avion peut être passible d’une peine maximale de deux ans d’emprisonnement.