TUNISIE
11/02/2019 11h:31 CET | Actualisé 11/02/2019 11h:50 CET

Un arbitre a-t-il arrêté un match de troisième division à cause de l'appel à la prière? (VIDÉO)

Lors du match opposant les Aigles de Teboulba au Flambeau Sportif de Sahline en troisième division tunisienne.

Une scène surréaliste s’est déroulée, dimanche, au stade de Sahline lors de la rencontre opposant l’équipe locale à l’Aigle Sportif de Teboulba, deux équipes tunisiennes de football évoluant en troisième division.

Alors que le muezzin faisait l’appel à la prière d’Al Dhohr aux alentours de 14h50 -une mosquée se situant à proximité du stade- l’arbitre Mounir El Sari, a semble-t-il décidé d’arrêter la rencontre le temps de l’appel à la prière.

À la fin de cet appel, l’arbitre siffla la reprise du jeu, sous les applaudissements des supporters.

“C’est la première fois que je vois ça” commente un supporter dans la vidéo ci-dessus. “Qui peut dire non à ça? Il craint Dieu cet arbitre” poursuit-il.

Une version corroborée par une source sécuritaire cité par Mosaïque FM. Cependant, selon l’arbitre assistant de la rencontre citée par la radio, l’arbitre n’aurait pas arrêté la rencontre à cause de l’appel à la prière mais à cause de la blessure d’un joueur au même moment, qui se faisait soigner sur le terrain, ce que ne montre pas la vidéo tournée par les supporters de Teboulba (vidéo ci-dessus).

Contacté par la radio en question, l’arbitre a refusé de s’exprimer.

Dans plusieurs pays du Golfe, l’arrêt d’un match lors de l’appel à la prière est déjà arrivé.

Lors du match opposant El Chargua à Dubaï lors d’un match de championnat Emirati, en 2010, l’arbitre avait arrêté la rencontre lors d’un appel à la prière.

 

Idem quelques années plus tard en Arabie Saoudite. En janvier 2018, l’arbitre anglais officiant en Arabie Saoudite Mark Clattenburg avait arrêté la partie opposant Al Faiha à Al Fath en prolongation de la finale de la Coupe du Roi, pendant 4 minutes pendant l’appel à la prière.

 

Dans les différents textes de la Fédération Tunisienne de Football, aucun texte n’interdit à l’arbitre d’arrêter la rencontre lors de l’appel à la prière. Idem dans les textes de la FIFA. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.