20/05/2018 16h:42 CET | Actualisé 20/05/2018 16h:42 CET

Un an après les événements du Rif, le tourisme reprend des couleurs à Al Hoceima

Petite embellie dans le ciel du tourisme à Al Hoceima.

Dave Stamboulis Travel Photography via Getty Images

TOURISME - L’heure est au bilan. Un an après les événements qui ont secoué la région d’Al Hoceima, la délégation provinciale du tourisme a publié les chiffres du secteur, qui connaît une petite embellie.

Les établissements touristiques classés à Al Hoceima ont ainsi enregistré 5.564 arrivées à fin mars dernier contre 4.539 durant la même période une année auparavant, soit une hausse de 23%.

Les touristes nationaux forment le gros du contingent

Une hausse toujours portée par les touristes nationaux, qui ont été 4.559 à se rendre dans la région au premier trimestre de cette année, soit une hausse de 19% par rapport à fin mars 2017, avec une durée moyenne de deux jours, précise la délégation.

Du côté des touristes étrangers, ils sont 1.005 à s’être rendus à A Hoceima durant les trois premiers mois de 2018, soit une hausse de 39% en glissement annuel.

Les différentes unités hôtelières classées d’Al Hoceima ont enregistré, pendant cette période, 10.839 nuitées contre 7.219 à fin mars 2017, soit une hausse de 50%, avec un taux d’occupation de 11% contre 7%, en glissement annuel.

Espagnols, Français et Néerlandais en tête

Les Espagnols viennent en tête des touristes étrangers qui ont visité la province d’Al Hoceima durant cette période (271), suivis des Français (215), des Néerlandais (98), des Allemands (91), des Belges (63), des Marocains résidents à l’étranger (59), des Américains (34), des Britanniques (21) et des ressortissants de pays arabes (17).

La même source indique que les établissements touristiques classés 4 étoiles ont accueilli 2.463 touristes, suivis de ceux classés 3 étoiles (1.189), 2 étoiles (817), 1 étoile (598) et des résidences hôtelières (463).

Pour le seul mois de mars, 1.963 touristes ont visité la province d’Al Hoceima contre 1.571 en mars 2017, soit une hausse de 25%, ajoute le rapport. Le nombre de nuitées touristiques s’est établi à 4.413, en progression de 69% en glissement annuel, avec un taux d’occupation de 12% contre 8% en mars 2017.