TUNISIE
24/10/2019 19h:57 CET

Un agent secret de la DGSE répond aux 7 questions qu'on s'est tous déjà posées

Olivier Mas a été agent à la DGSE pendant une quinzaine d'années. Il nous a raconté son quotidien dans les services secrets français.

LIVRES - Qui ne s’est jamais demandé à quoi ressemble la vie d’un agent secret? Cet automne, on pourrait bien en savoir un peu plus sur ce métier si mystérieux. Alors que la Cité des sciences et de l’industrie vient d’ouvrir les portes de son exposition “Espions” jusqu’au 9 août, un ancien officier traitant de la DGSE, Olivier Mas, publie un journal de bord intitulé Profession Espion, en librairie ce jeudi 24 octobre. Le HuffPost l’a rencontré.

Dans une interview vidéo à découvrir en tête de cet article, Olivier Mas (un pseudonyme), agent de la DGSE pendant une quinzaine d’années, a répondu à nos questions sur le monde du renseignement. Comment les agents sont-ils recrutés? Y a-t-il autant de femmes que d’hommes? Peut-on en parler à ses proches? Utilisez-vous vraiment des gadgets?

Ancien militaire, Olivier Mas a notamment multiplié les missions au Moyen-Orient et en Asie entre 2005 et 2017 avant de quitter “la boîte”. Sur sa chaîne Youtube Talks with a spy et dans son livre Profession Espion, il raconte désormais les coulisses de sa carrière dans les renseignements secrets français.

Un exercice parfois périlleux qui, même s’il assure ne trahir “aucun secret d’État mettant en danger quiconque”, a inquiété la DGSE. “C’est extrêmement délicat”, assure Olivier Mas au HuffPost. “Je leur en ai parlé avant, ils ont lu le manuscrit et ont demandé des corrections. On a eu des échanges difficiles voire agressifs, ajoute-t-il. Le livre n’est pas validé par la DGSE mais je pense que ça va passer.”

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.