MAROC
23/01/2019 12h:59 CET

Un adolescent aurait été violé par son entraîneur de foot à Marrakech, son père témoigne

L'homme a été placé en garde à vue.

TDG.ch

VIOL - C’est un cri de détresse que pousse le père d’Ayoub, un adolescent de 13 ans qui aurait été violé par son entraîneur de football. Les faits se seraient déroulés au stade municipal du quartier Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech où le présumé coupable entraînait l’enfant.

Les faits remontent à vendredi dernier. “Mon enfant adore le football, j’ai essayé plusieurs fois de le diriger vers d’autres sports sans réussir à lui faire changer d’avis. Il y a un an, je l’ai inscrit au Wydad Club de Marrakech, et depuis, il a toujours été content et impatient d’aller aux entraînements”, raconte son père au HuffPost Maroc.

“Dimanche dernier, pour la première fois depuis qu’il a rejoint ce club, il a refusé d’aller s’entraîner. Nous étions surpris. Sa mère a insisté pour savoir la raison de ce refus. Ayoub a fini par raconter à sa mère que son entraîneur a essayé de le violer le vendredi, et l’avait enfermé dans un vestiaire sous prétexte qu’il allait lui faire un massage des pieds”, poursuit son père.

La famille a porté plainte mais n’a pas fait appel à un avocat, faute de moyens. “Nous espérons que des associations nous viendront en aide, notre enfant aura au moins besoin de consulter un psychologue, il va mal”, ajoute-t-il. “Il faut faire le nécessaire, parce que ce n’est pas la première fois qu’on viole un enfant dans ce stade. Il y a à peu près trois ans, un autre entraîneur avait violé cinq enfants”, assure le père.

Contacté par le HuffPost Maroc, Omar Arbib, membre de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) à Marrakech, qui suit de près cette affaire, a indiqué que le suspect, âgé d’une quarantaine d’années, a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête.