MAROC
23/03/2016 07h:08 CET | Actualisé 23/03/2016 07h:24 CET

Fermeture du stade Mohammed V et interdiction des Ultras

DR
Fermeture du stade Mohammed V et interdiction des ultras

HOOLIGANISME - Au lendemain des événements meurtriers survenus au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, les autorités optent pour des mesures radicales.

La Wilaya de la région de Casablanca-Settat a en effet décidé d'interdire les activités des "ultras" des clubs sportifs qui agissent en dehors du cadre de la loi, indique la Wilaya dans un communiqué publié mardi 22 mars au soir.

Préserver l'ordre public

"Dans le souci des autorités publiques de veiller à la sécurité des citoyens de leurs propriétés et de préserver l'ordre public, il a été décidé d'interdire les activités de l'ensemble des 'ultras' des clubs sportifs qui agissent en dehors du cadre de la loi", lit-on dans le communiqué.

La Wilaya a également décidé "la fermeture du stade Mohammed V (situé en plein coeur de la ville, au quartier Maârif, ndlr) à partir du 28 mars", pour "sa mise à niveau à travers l'aménagement de ses infrastructures et la modernisation de ses dépendances sportives et administratives".

Un bilan lourd

Samedi 19 mars, lors d'un match opposant le Raja de Casablanca (RCA) au Chabab Rif Al Hoceima, deux groupes de supporters des Verts s'étaient violemment affrontés dans les gradins du complexe Mohammed V. Bilan: 2 morts et 76 blessés.

La Fédération royale marocaine de football (FRMF), réunie en urgence dans la matinée du dimanche 20 mars, avait infligé des sanctions au Raja (disputer à huis clos ses cinq prochains matchs de la Botola et s'acquitter d'une amende de 100.000 dirhams).

LIRE AUSSI:
Galerie photo Lundi 21 mars, enterrement d'Achraf, décédé samedi après les affrontements entre deux groupes de supporters du Raja. Voyez les images