MAROC
12/10/2018 12h:36 CET

TVA: l'État éponge sa dette de 20 milliards de DH chez l'OCP, les détails

Et s'endette pour payer ses dettes.

Youssef Boudlal / Reuters

ÉCONOMIE - C’est presque fait. L’OCP est sur le point de récupérer plus de 20 milliards de DH suite à un accord avec le département de l’argentier du pays, Mohamed Benchaâboune, pour le règlement des arriérés de TVA. Le montage sera identique à celui employé pour le secteur privé, selon nos confrères de L’Économiste. Quasiment tous les établissements bancaires, de CIH Bank à AWB en passant par BMCE Bank, Crédit du Maroc, BMCI, BCP ou encore la SG et Crédit Agricole du Maroc, seront mobilisés sur le dossier. Ces derniers débloqueront les fonds au profit de l’OCP et se retourneront ensuite vers le Trésor pour être remboursés sur une période de 10 ans. Le coût du crédit sera quant à lui à la charge du phosphatier. 

À noter que la solution du département des finances n’apporte pas une solution pérenne, puisque le risque de reconstitution du butoir est important pour des groupes comme l’OCP. Toutefois, cette rentrée d’argent renforcera le bilan du groupe grâce à une réduction de 40% de l’endettement net et lui permettra d’obtenir de meilleures conditions de financement, le groupe ambitionnant de truster 50% de la demande mondiale pour les engrais à base de phosphate.