TUNISIE
12/07/2018 16h:52 CET | Actualisé 12/07/2018 17h:13 CET

Tunisie: Vous voulez profiter de la mer, du désert et de la montagne en même temps? Destination Dahar vous l'assure

C'est loin des sentiers battus du tourisme balnéaire.

Facebook/Destination Dahar

Envie d’un dépaysement total? De découvrir les différents aspects de la richesse civilisationnelle de la Tunisie au lieu de se prélasser uniquement sur ses plages? Un nouveau circuit touristique vous permet de découvrir un paysage totalement inédit, imposant et authentique. Il s’agit de la destination Dahar qui couvre les gouvernorats de Médenine, Tataouine et Gabès. 

Vous êtes à Djerba pour un séjour balnéaire, pas loin, à deux heures de routes uniquement, vous serez projetés dans un autre monde sur les hauteurs d’une région montagneuse, où se trouvent les grottes troglodytes, les ksours, les joussours, une géologique exceptionnelle, etc, tous témoins de milliers d’années d’Histoire lorsque les ancêtres berbères s’y sont installés. Ils témoignent d’une civilisation ancestrale avec ses habitations, ses préoccupations, son mode vie et ses rites. 

 

Fruit d’une coopération étroite de trois ans entre la Suisse (le secrétariat à l’économie), le bureau Swisscontact, l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) et la population locale, la destination Dahar est confiée à une structure de gestion de la destination touristique, DMO (Destination Management Organisation), sous le nom de la Fédération tourisme authentique destination Dahar qui regroupe les prestataires de la région, les autorités locales, et les associations travaillant dans le tourisme. 

 

La Tunisie multi-destination 

Constatant le retour massif des touristes à Djerba, l’ambassadeur de Suisse en Tunisie, Adam Rita s’est dite confiante quant aux potentialités de cette nouvelle destination au niveau archéologique, culturel et naturel: “Cette destination est complémentaire du tourisme balnéaire à Djerba”, a-t-elle affirmé lors de la conférence de presse tenue pour présenter la nouvelle destination, le 10 juillet. 

Dahar est une nouvelle forme prometteuse de tourisme alternatif pour créer un dynamisme économique et lutter contre l’exode rural dans la région, a-t-elle insisté. L’ambassadeur de la Suisse a communiqué l’engagement de son pays à promouvoir la destination Dahar auprès du grand public suisse. 

 

Un tourisme alternatif et durable

L’objectif n’est pas toutefois de lancer un tourisme de masse ou agressif envers la population locale, ce qui dénaturerait l’originalité de la région. “Nous aspirons à faire sortir les touristes des hôtels ‘ghetto’ et d’aller vers les habitants pour s’ouvrir à la richesse matérielle et immatérielle de toute une région”, a souligné Mohamed Dababbi, président de la Fédération tourisme authentique destination Dahar. 

La particularité de ce tourisme est son ancrage territorial qui ne répond pas au découpage administratif de la région étant donné que la zone Dahar s’étend sur trois gouvernorats. Ces derniers travaillent ainsi ensemble dans une optique, non pas concurrentielle, mais complémentaire, a insisté Mohamed Dababbi. 

À Dahar, pas de complexes hôteliers de luxe, mais un séjour purement authentique, loin des tracas de la vie en ville, une véritable immersion: des hébergements troglodytes, une gastronomie locale, une langue amazighe, des chants et des danses folkloriques. 

 

Pour s’assurer de la qualité du service, des agréments basés sur certains critères sont accordés aux prestataires, a affirmé Amine Berriche, de Swisscontact. 

Quant à la sécurité, outre la sécurisation ordinaire de la région, les prestataires -30 actuellement- sont amenés à informer les postes de police de l’arrivée de visiteurs afin de renforcer la sécurité à l’entrée de la région et pendant tout l’itinéraire, a assuré le président de la Fédération tourisme authentique destination Dahar. “Nous n’avons jamais eu aucun incident de sécurité”, a-t-il ajouté. 

Dahar n’est pas en effet une destination méconnue des randonneurs notamment. 

La région est un terrain idéal pour un nouveau type de voyageurs avides de découvertes et d’aventures, a souligné Hamda Abdelaoui, président de la Fédération régionale des agences de voyages. 

Pour attirer ces nouveaux voyageurs, on mise sur les nouveaux moyens de communication: Facebook et Instagram, et une application gratuite “Destination Dahar” pour informer et faciliter le circuit. 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.