TUNISIE
16/07/2019 16h:55 CET

Tunisie: Sur la route du Corail...l'aventure recommence

L’héritage immatériel de l’épopée tabarquine, qui se transmet de génération en génération, est une belle illustration de ce que la Méditerranée peut donner de mieux en matière de solidarité séculaire et de culture commune

Ligue navale italienne

L’Histoire…

À la suite d’un accord signé en 1535, l’empereur d’Espagne Charles Quint, a obtenu du souverain de Tunis, Moulay Hassen, le droit d’occuper l’île de Tabarka et une partie de la côte afin d’y exercer l’activité de pêche et de commerce du corail. L’empereur espagnol par effet d’un accord avec la famille Lomellini di Pegli a donné à cette dernière en concession l’île elle-même.

Sur la base de cet accord, les Lomellini ont conduit sur l’île, en 1543, des pêcheurs de Pegli, cette implantation qui durera 200 ans donnera vie à ce que nous appelons maintenant « Epopée tabarquine».

En 1741 suite à la destruction du comptoir, une partie de la communauté s’intégrera à la société tunisienne, trouvera des emplois à la mesure de ses compétences et formera le noyau central de la communauté chrétienne de Tunis, tout en gardant des liens avec ceux qui, partis de Tunisie, fondèrent les trois “nouvelles” Tabarka, Carloforte et Calasetta, dans deux îles au sud-ouest de la Sardaigne et Nueva Tabarca, au large d’Alicante, en Espagne.

Ligue navale italienne

 

Au cours de ces 500 ans, malgré les difficultés et les tribulations, le peuple tabarquin a réussi à préserver ses us et coutumes, ses traditions ainsi que sa langue.

L’héritage immatériel de l’épopée tabarquine, qui se transmet de génération en génération, est une belle illustration de ce que la Méditerranée peut donner de mieux en matière de solidarité séculaire et de culture commune, d’où la proposition de son inscription au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

L’aventure recommence…

En vue de soutenir la proposition faite à l’UNESCO, La ligue navale italienne, section de Gênes Sestri Ponente et l’Association Sportive Aurora de Tunis, sur l’impulsion du Marquis Enrico Ottonello Lomellini di Tabarca, sont à l’initiative de “l’Evocation historique” de la traversée de la Méditerranée, accomplie par les pêcheurs de Pegli en 1543.

Ligue navale italienne

 

C’est ainsi que le 5 juillet, une flottille de bateaux à voile a pris le large pour retracer l’ancienne route du corail. Le voyage a donc débuté à Pegli pour rejoindre Tabarka ce jour,  les navires reprendront ensuite la mer de Tabarka pour faire route vers les îles de San Pietro (Carloforte) et de San’t Antioco (Calasetta). Quelle plus belle symbolique que de parcourir de nouveau les routes suivies par les pêcheurs de Pegli et ensuite par leurs descendants devenus Tabarquins.

Ligue navale italienne

 

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Twitter.

Retrouvez le HuffPost Tunisie sur notre page Instagram.