ALGÉRIE
14/09/2019 14h:51 CET

Tunisie/présidentielle : plus de 7 millions d’électeurs aux urnes dimanche

FETHI BELAID via Getty Images
Workers of Tunisia's Independent High Authority for Elections (ISIE) dispatch ballot boxes to polling stations in Tunis on September 14, 2019, ahead of tomorrow's presidential election. (Photo by Fethi Belaid / AFP) (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Les Tunisiens sont appelés dimanche aux urnes pour élire un nouveau président de la République qui succèdera au défunt Beji Gaid Essebssi, pour un mandat de 5 ans,     A la faveur cette élection pluraliste, qui constitue la deuxième du genre depuis la révolution du jasmin de 2011, Tunisiens formulent l’espoir de voir le scrutin couronné par la victoire d’un candidat capable de répondre à leurs aspirations et assurer un avenir meilleur pour le pays.

Les 7 074 566 électeurs inscrits sur les listes électorales dont 6 688 513 inscrits vont voter à travers les centres de vote mis en place à travers le territoire national et 386 053 électeurs sont comptés parmi la communauté tunisienne à l’étranger répartis sur 46 pays.

En prévision de ce rendez-vous politique, 60 mille agents ont été mobilisés pour encadrer les opérations de vote, selon la Haute instance indépendante de la surveillance des élections(ISIE), Nabil Baffoun.

Le scrutin présidentiel pour la communauté tunisienne établie à l’étranger a débuté, vendredi, et se poursuivra durant les journées de samedi et dimanche.

La présidentielle de 15 septembre est, rappelle-t-on, une échéance anticipée intervenant suite au décès du feux Bedji Gaid Essebssi, en août dernier.

L’annonce des résultats du premier tour est attendue pour lundi 16 septembre, a prévu le président de l’ISIE. En cas d’un deuxième tour, les candidats auront trois jours pour présenter leurs recours. Le deuxième tour aura lieu dans 15 jours plus tard, soit au début du mois d’octobre.

Les électeurs Tunisiens auront à choisir, ainsi entre 26 candidats en lice. “Un exercice des plus difficiles”, estiment des observateurs politiques, d’autant plus qu’aucun des candidats n’est favori, et ce, quand bien même que certains candidats ont plus de chance que d’autres.

Parmi les 26 postulants, participent à cette présidentielle des figurent politiques connues, à l’image de    Youcef Chahed, le candidat du parti Tahya Tounes, Abdelfattah Mourou, candidat du parti Ennahdha, Abdelkrim Zbidi, candidat indépendant, Nabil Karoui, candidat du parti Qalb Tounes, Abir Moussi, candidate du parti desturien libre et Hamma Hammami, candidat du Front populaire (FP), Hamma Hammami.