TUNISIE
02/05/2016 15h:59 CET | Actualisé 03/05/2016 09h:18 CET

Tunisie: La "blague" sur l'obésité qui soulève l'indignation de certains internautes

ASSOCIATED PRESS
**ADVANCE FOR MONDAY FEB. 1, 2010**In this photo taken Jan. 20, 2010, Paris Woods, has her waist measured as she takes part in her final session of a 20 month obesity prevention study at Rush University Medical Center in Chicago. Like nearly one-third of American teens, Paris is overweight and her doctor worries that she is headed for obesity. Wishing to avoid that scenario, Paris, and her parents participated in weekly sessions with a nutritionist, exercise trainer and physician preaching major lifestyle changes that could keep the 14-year-old from becoming obese. (AP Photo/M. Spencer Green)

RESEAUX SOCIAUX- "La majorité des obèses sont des cons et antipathiques. D'ailleurs, on n'a jamais vu un savant obèse", cette publication a été postée sur Facebook, dimanche le 1er mai sur la page d'un internaute tunisien.

S'en est suivi un déferlement de commentaires indignés.

"Comme si toi tu es maigre et savant"

Un commentaire a capté l'attention et a créé un élan de solidarité à l'égard de son auteur, Aymen Adouli, qui a choisi de répondre via un témoignage sur l'obésité dont il a souffert avant de suivre un traitement médical. Il écrit: "Je ne sais pas pourquoi cette attaque gratuite contre les obèses, s'il s'agit même d'une blague, elle est inadmissible", déplore-t-il.

Le jeune homme raconte par la suite sa souffrance physique et psychique due à son obésité ainsi qu'au regard méprisant des gens.

Le témoignage a ému certains et a été relayé massivement sur les réseaux sociaux. Certains ont fustigé une blague d'un mauvais goût qui ne sert qu'à renforcer les stéréotypes sur une catégorie de la population.

Accablé par les critiqueS, l'internaute en question s'excuse, arguant que son intention n'est pas de blesser les obèses mais qu'il s'agissait d'un "humour noir"!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.