MAGHREB
09/12/2015 11h:45 CET

Tunisie: Pour le Quartet Nobel de la paix, le dialogue est la solution aux problèmes syriens et libyens

ASSOCIATED PRESS
Wided Bouchamaoui president of the Tunisian employers, right, Abdessattar Ben Moussa, president of the Tunisian Human Rights League, second right, Mohamed Fadhel Mafoudh head of the Tunisian Bar Association and Houcine Abassi secretary general of the Tunisian General Labour Union, left, attend a ceremony in Tunis Monday, Nov.9, 2015. The 2015 Nobel Peace Prize went to the Tunisian National Dialogue Quartet who steered Tunisia away from civil war and toward democracy after its 2011 revolution. (A

Le dialogue est la clé de tous les problèmes politiques, y compris en Syrie et en Libye, ont souligné les organisations tunisiennes lauréates du prix Nobel de la paix, mercredi, à la veille de la remise du prix à Oslo.

Le Quartet pour le dialogue national tunisien s'est vu attribuer la prestigieuse récompense le 9 octobre pour avoir contribué à sauver la transition démocratique en 2013 à un moment délicat de l'histoire du pays, alors paralysé par un conflit entre les islamistes et leurs opposants.

"Les armes ne peuvent jamais être une solution, ni en Syrie ni en Libye. Il y a besoin de dialogue, pas de sang ni de combattants", a déclaré Abdessatar Ben Moussa, président de la Ligue tunisienne des droits de l'homme (LTDH), lors d'une conférence de presse.

Au milieu du tumulte soulevé par le printemps arabe dont elle est le berceau, la Tunisie espère être un modèle de réussite. Alors que la Libye voisine, la Syrie et le Yémen ont sombré dans la guerre et que l'Égypte a renoué avec la répression, le pays s'est doté d'une nouvelle Constitution et a organisé des élections libres.

La transition démocratique reste cependant fragile face à la menace jihadiste. Les autorités tunisiennes ont, pour la deuxième fois cette année, décrété l'état d'urgence après l'attentat-suicide contre un autobus de la sécurité présidentielle qui a fait 12 morts le 24 novembre, une attaque revendiquée par l'organisation État islamique.

Amnesty International s'est inquiétée la semaine dernière d'"un recours abusif aux mesures d'exception" par les forces de l'ordre.

Outre la LTDH et le syndicat UGTT le Quartet est composé de l'organisation patronale Utica et de l'Ordre des avocats.

LIRE AUSSI:

La Tunisie recevra son Nobel de la paix dans un climat tendu

Nobel de la paix: Le quartet parrain du dialogue national tunisien payera pour des médailles supplémentaires

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.